Cet article date de plus de 9 ans

Montceau: la colère gronde au lycée Henri-Parriat

Une partie du personnel de l'établissement de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire, proteste mardi 20 mars 2012

Ils ont décidé de bloquer la construction de l’Internat d’Excellence. Objectif : protester contre les moyens prévus pour le lycée à la rentrée 2012.

La colère ne faiblit pas à l'approche de la Commission Technique Départementale qui doit avoir lieu demain mercredi à Mâcon. On y rendra les derniers arbitrages concernant la répartition des moyens mis en place dans les établissements scolaires du département.

"Il manque une soixantaine d’heures pour ouvrir une 9e classe de seconde et assurer un réel accompagnement des élèves vers leur réussite", explique Pierre Giezek, professeur de sciences économiques et sociales au lycée Henri-Parriat de Montceau-les-Mines. Dans ces conditions, "à quoi sert un Internat d’Excellence pour 10 collégiens et 35 lycéens bourguignons si on massacre les autres élèves par des classes surchargées?", s'interroge-t-il.

"Une lettre ouverte et une demande d’audience auprès du recteur ou du directeur d’académie ont été adressées le 24 février et sont restées sans réponse", précise-t-il. Une partie du personnel a donc décidé de s'installer sur le terrain du chantier pour bloquer l'avancée des travaux et distribuer des tracts. "Nous empêcherons cette construction tant que nous n’aurons pas obtenu gain de cause", déclarent les manifestants.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
archives