Pas de porte-feuille pour François Rebsamen

Le sénateur-maire PS de Dijon, qui a été reçu à l'Elysée mercredi 16 mai 2012, n'entrera pas au gouvernement

Ce compagnon de route de François Hollande a passé un long moment à l'Elysée à l'heure où le président de la République et le Premier ministre effectuaient les derniers ajustements de l'équipe gouvernementale.

Avant même que la composition du gouvernement soit rendue publique, le Monsieur Sécurité du Parti socialiste avait annoncé qu'il avait "choisi le Sénat et Dijon". "Je n'attends pas, moi" de poste, avait déclaré le président du groupe PS au Sénat, à un journaliste d'Europe 1 qui l'interrogeait sur la formation du gouvernement. "François Hollande a posé un principe : l'interdiction de cumuler un exécutif local avec une fonction ministérielle. Donc j'ai choisi et le Sénat et Dijon".

Cet après-midi, les suppositions allaient bon train quand on avait appris que l'élu bourguignon était longuement reçu au palais de l'Elysée. Son entourage a confirmé qu'il avait participé à la formation du gouvernement, même s'il n'en fera pas partie. Le député-maire de Dijon a pris le train pour regagner la capitale des ducs de Bourgogne dès ce soir.