RCEA : le préfet n'ira pas au paradis!

Publié le Mis à jour le
Écrit par ES

Arnaud Montebourg s'en prend au préfet de Saône-et-Loire qui a interdit l'organisation d'un referendum

Au cours de l'émission "La voix est libre", samedi 1er octobre 2011 sur France 3 Bourgogne, Arnaud Montebourg s'en est pris au préfet de Saône-et-Loire qui a interdit un referendum sur la RCEA, une interdiction confirmée par le Tribunal administratif de Dijon que le représentant de l'Etat avait lui-même saisi.

Le président du Conseil général de Saône-et-Loire organise une votation citoyenne le 20 novembre 2011 à propos de la mise en concession de la Route Centre Europe Atlantique.

En effet, Arnaud Montebourg a été dans l'obligation de remplacer par cette votation le referendum interdit par le préfet. Il n'a pas caché sa colère à l'encontre du haut fonctionnaire qui a saisi le tribunal administratif (qui lui a donné raison) à ce sujet.

Arnaud Montebourg s'est élevé contre "ce préfet (qui) est un préfet avec le doigt sur la couture du pantalon". Le président du CG de Saône-et-Loire ajoute : "vouloir baillonner les citoyens est une bien mauvaise politique; il ne l'emportera pas au paradis".

Arnaud Montebourg a réaffirmé son opposition à rendre la RCEA payante, un projet qu'il juge "injuste" pour les habitants du Mâconnais, du Brionnais et du Charolais "qui vont devoir payer leur propre sécurité".

Contre les péages, pour financer la mise à deux fois deux voix de cette route qui traverse le département d'est en ouest, il propose une écotaxe pour les poids-lourds en transit. (voir notre extrait).

Vous pouvez revoir les deux parties de l'émission "La voix est libre" en cliquant sur ce lien : "La voix est libre".

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité