Cet article date de plus de 8 ans

Saône-et-Loire : alerte sur la flavescence dorée

De nouveaux foyers dans le Sud du Mâconnais et dans le Chalonnais indiquent une propagation de la maladie

© FTV (archives)
video title

Vignes de Sâone-et-Loire : alerte à la flavescence

Au mois d'août des analyses puis des prélèvements ont été effectués dans les vignobles de Saône et Loire afin de détecter une éventuelle épidémie de flavescence dorée. On est aujourd'hui à plus de 450 tests et il n'y à plus aucun doute le vignoble de Saône-et-Loire est contaminé.

Mercredi 17 octobre, le Préfet de Saône-et-Loire tiendra un point presse pour développer les dernières observations et préciser le nouvel arrêté préfectoral en la matière.

Une propagation rapide

Compte-tenu de la propagation rapide de la maladie, et de son caractère extrêmement contagieux, la plus grande vigilance est donnée aux viticulteurs avant la chute des feuilles et arracher les pieds malades pendant l'hiver.

Vigne sous surveillance

La Direction Régionale de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Forêt coordonne la surveillance du vignoble.

Par un communiqué, la Préfecture ajoute que :

"Les parcelles de vigne dont plus de 20% des ceps sont contaminés font l'objet d'un arrachage total. Une estimation résultant des analyses en cours, laisse supposer qu'entre 10 et 15hectares de vigne devront être arrachés cet hiver.

La flavescence menace la pérennité du vignoble. Seule une mobilisation collective permettra d’enrayer sa progression et de maîtriser son impact dans les zones atteintes."

La flavescence dorée, qu'est-ce que c'est ?

C'est une maladie de la vigne, à l'origine de pertes importantes, aux conséquences irrémédiables. L'agent responsable est un phytoplasme, un microorganisme proche d'une petite bactérie dépourvu de paroi cellulaire qui circule dans le liber de la plante (au coeur même de l'appareil conducteur végétal)

La maladie est contagieuse, elle est aussi propagée par la cicadelle de la flavescence dorée.

 

 

La cicadelle de la flavescence dorée à différents stades (source : INRA)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture