Cet article date de plus de 8 ans

Sardy-lès-Epiry (58):suspension arrêté préfectoral

L'aménagement de Sardy-lès-Epiry était remis à la décision du juge des référés le 2 octobre dernier

La préfecture de la Nièvre a demandé à la société "Nièvre Aménagement" de compléter son dossier.

Décision en référé

La décision du juge des référés le 2 octobre dernier a été de suspendre l'arrêté préfectoral portant dérogation à l’interdiction de destruction, altération, dégradation de sites de reproduction ou d’aires de repos d’animaux et de transports d’espèces animales protégées.

Complément de dossier

Au regard de cette décision, la Préfecture de la Nièvre a décidé à "Nièvre Aménagement" de compléter son dossier pour répondre aux observations retenues par le Tribunal :

- démontrer la notion d'intérêt public majeur

- faire la preuve que d'autres sites localement ne pouvaient accueillir ce projet dans des conditions satisfaisantes

Un communiqué de la Préfecture ajoute :

"Ainsi le dossier pourra être représenté au Conseil National de Protection de la Nature (CNPN) lors de sa prochaine session, en décembre, afin de permettre, éventuellement, l'élaboration d'un nouvel arrêté préfectoral."

L'agence Nièvre Aménagement est chargée de l'aménagement de la parcelle de 50 hectares destinée à la création de la zone d'activités du Tronçay à Sardy-lès-Epiry.

Pour en savoir plus

Nous vous donnions sur notre site les précédentes avancées du dossier, dont le feu vert du donné par les autorités administratives en Avril dernier (lien vers l'article)

La polémique autour du projet avait provoqué une réunion d'information en Septembre dernier (lien vers l'article)

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
aménagement du territoire