Yonne : la maison natale de Colette rachetée

La maison natale de l'écrivain, à Saint-Sauveur-en-Puisaye, a été rachetée annonce Frédéric Mitterrand.

La maison natale de l'écrivain Colette a "pu être rachetée et sauvée de l'oubli" grâce à la mobilisation de la Société des amis de Colette, aidée des collectivités territoriales et de l'Etat, a annoncé le ministre de la Culture, Frédéric Mitterrand, mardi 13 septembre 2011.

"L'Etat a apporté toute sa part dans cette issue favorable, conscient qu'il y avait là un lieu de mémoire littéraire, un jardin de souvenirs vibrants", a déclaré le ministre. "Je ne doute pas que la maison de Colette intégrera bientôt la liste des Maisons des Illustres", a ajouté le ministre qui présentait à la presse ce nouveau label décerné à 111 maisons d'hommes remarquables (écrivains, artistes, hommes d'Etat).

La maison de Colette (1873-1954) et ses jardins ont en outre été inscrits à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques.

La maison natale de Colette était en vente depuis 2007. La somme à réunir était de 300 000 euros. La Société des amis de Colette et le fonds de dotation "La Maison de Colette" (destiné à recueillir les dons) se sont mobilisés pour la racheter et l'ouvrir au public.

L'Etat va consentir une aide exceptionnelle de 100 000 euros pour aider à l'acquisition de la maison, a précisé la Direction régionale des Affaires culturelles de Bourgogne. Elle prendra la forme d'une subvention à la Société des amis de Colette. La région Bourgogne et le conseil général de l'Yonne vont également verser une subvention.

Un partenariat avec l'Etat, la région et le département va permettre la sauvegarde de ce patrimoine et la reconstitution d'une partie de la maison et des jardins, selon Société des amis de Colette qui envisage l'installation d'un Centre d'études Colette.