Jura : la cascade des Tufs bientôt protégée par un arrêté préfectoral

Le site des cascades situé sur la commune des Planches-près-d’Arbois avait attiré trop de touristes l’été dernier, des touristes pas toujours respectueux du lieu. Un arrêté préfectoral visant à protéger le site est soumis à consultation.
 
Les cascades des Tufs sur la commune des Planches-près-d'Arbois dans le Jura.
Les cascades des Tufs sur la commune des Planches-près-d'Arbois dans le Jura. © Raoul Advocat - France Télévisions
L’arrêté de la Préfecture du Jura est soumis à consultation depuis le 23 novembre et ce jusqu’au 20 décembre. Il vise à protéger ce lieu naturel classé Natura 2000 et victime d’un fort attrait touristique.
 

L’arrêté s’appuie sur la richesse géologique et une biodiversité à protéger. 

Aux cascades des Tufs où coule la Cuisance, on trouve  plusieurs espèces protégées comme le Cincle plongeur (Cinclus cinclus), la Truite commune (Salmo trutta fario) et le Chabot (Cottus gobio). Le cours d’eau tufeux ( ces étonnantes concrétions de calcaires qui forme les cascades) doit être protégé des piétinement, baignades... et de l’affluence. 

Que prévoit l’arrêté de la préfecture du Jura ?

Le projet de texte vise principalement à interdire : 
© Raoul Advocat - France Télévisions

Les mesures environnementales qui figurent dans ce projet d'arrêté n'étaient pas de la compétence de la commune. Elle a dû faire face l’été dernier à des afflux en nombre de vacanciers. Du fait du premier confinement, et des “vacances en France”, le Jura a fait le plein de vacanciers, les points d’eau ont été particulièrement prisés. 


Stationnement réduit, circulation interdite dans les rues de la commune

Le site des Planches-près-d'Arbois situé dans une reculée ne propose que quelques places de stationnement. Pour préserver les rues du petit village, la commune a interdit la circulation sur les voiries communales.
Le stationnement dans la commune est interdit aux non-résidents, sauf véhicules professionnels et ayants droit, dans tout le village, des 2 côtés des voies publiques, à l'exception du parking du verger Maillard (derrière l'église).
Un arrêté interdisant la baignade avait été pris le 15 juillet 2020, la commune avait posé en urgence des panneaux pour appeler les visiteurs à respecter le site naturel.
Si vous souhaitez visiter le site, privilégier les périodes hors saison, venez en vélo, ou prévoyer d'accéder au site des cascades via une longue randonnée. Certains jours, il n'y aura pas de stationnement pour tous !.
 
Depuis que la mairie a posé ces panneaux, les baignades sont bien moins nombreuses.
Depuis que la mairie a posé ces panneaux, les baignades sont bien moins nombreuses. © Pascal Mathieu

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement tourisme économie nature