Dans le Jura, le long combat des EHPAD en manque de personnel

Philippe Canard, directeur du pôle gérontologie d'un EHPAD de Lons-le-Saunier, manque de personnel / © France 3 Franche-Comté / JL. Saintain
Philippe Canard, directeur du pôle gérontologie d'un EHPAD de Lons-le-Saunier, manque de personnel / © France 3 Franche-Comté / JL. Saintain

Manque de personnel, employés à bout de souffle... Huit directeurs d’établissements hospitaliers pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) publics ou associatifs dans le Jura continuent de dénoncer une situation grave.

Par Antoine Belhassen

Un personnel en sous-effectif, des services obligés de fermer, des employés contraints de renoncer à leurs jours de congés... A Lons-le Saunier, Philippe Cannard, directeur du pôle gérontologique de l'établissement hospitalier pour personnes âgées (EHPAD) de la commune fait face à une situation toujours plus complexe.

Les conditions de travail deviennent trop difficle pour les aides-soignants à bout de souffle. Plusieurs directeurs de centre ont tiré la sonnette d'alarme dans une tribune publiée dans les colonnes de l'Est Républicain. Ensemble, ils tentent d'alerter les pouvoirs publics et leur demandent de "revaloriser le métier", notamment par une hausse des salaires, comme le demande Bernard Acard, directeur d'un EHPAD à Dole.

Invité à se mobiliser


Ce cri d'alarme intervient quelques jours après la manifestation nationale organisée mardi 2 juillet, par le secteur hospitalier. Ce dernier secteur s'est mobilisé en masse afin de dénoncer des conditions de travail de plus en plus excessives. L'objectif ?  "Déverrouiller les cordons de la bourse" et "maintenir la pression", selon plusieurs syndicats du domaine.

Le personnel des urgences a obtenu de légères avancées de la part de la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Notamment le déblocage de 70 millions d'euros, dont
une partie pour financer une prime de risque de 100 euros net mensuels pour les personnels des urgences. Face à une situation toujours plus difficile, le personnel des EHPAD, invité à se mobiliser par les syndicats hospitaliers, pourrait être tenté de rejoindre un mouvement social dès la rentrée.
 
Les EHPAD du Jura, en manque de personnel, tirent la sonnette d'alarme

 

Sur le même sujet

Episode 4

Les + Lus