Jura : vacances gratuites pour "les héros du Covid"

L’office du tourisme d’Arbois, Poligny et Salins-les-Bains a décidé d’offrir des vacances gratuites aux héros du Covid. Quinze candidats ont été sélectionnés pour séjourner dans le Jura. Une manière de remercier des personnes exposées au virus pendant le confinement. 
 

Quinze personnes particulièrement exposées au Covid pendant le confinement ont remporté des séjours gratuits dans le Jura.
Quinze personnes particulièrement exposées au Covid pendant le confinement ont remporté des séjours gratuits dans le Jura. © SIMON DAVAL- maxPPP
Le jour de son anniversaire, Anne-Laure Girard a su qu’elle avait remporté deux nuits dans une chambre d’hôte à Arbois. Une agréable surprise pour cette amoureuse du Jura, secrétaire médicale dans un cabinet de radiologie à Frasne, dans le Doubs. 

Comme elle, une centaine de personnes particulièrement exposées au virus lors du confinement ont répondu à l’appel à candidature de l’office de tourisme d’Arbois, Poligny et Salins-les-Bains.
 

Les gagnants viennent majoritairement de la région parisienne et du Grand Est. " Près de 95 % font partie du personnel hospitalier : médecins, infirmiers, aide-soignants, et étudiants. Mais nous avons aussi d'autres professions ", explique Philippe Markarian, directeur de l’office du tourisme. 

" Quand on travaillait pendant le confinement, on vivait dans une ambiance anxiogène et assez triste. A la poste, ou à la caisse, on était tous relativement exposés ", témoigne l'une des gagnantes. 


"Ils ne voulaient même pas trop qu’on les appelle les héros"


Les partenaires hébergeurs ont épluché les dizaines de lettres avant de sélectionner les plus touchantes. " Ils y parlaient de leur parcours de vie, de leur profession ", explique Christiane Aymonier, propriétaire d’un gîte à Marnoz. " Ils écrivaient souvent qu’ils n’avaient fait que leur boulot. Ils ne voulaient même pas trop qu’on les appelle les héros".

Dès septembre, la propriétaire accueillera donc gratuitement une vacancière pendant une semaine. " C'est la moindre des choses, d'avoir un peu de reconnaissance pour ces gens qui n’ont pas ménagé leur peine, et qui ont fait un boulot fantastique. On leur offre juste la possiiblité de prendre un petit temps pour eux". 

Faire marcher le tourisme local 

L’idée a surgi en plein confinement. La Fédération Nationale des Offices de Tourisme de France a relayé l'initiative, née au Pays-Basque. L’office du tourisme du cœur du Jura a sauté sur l’occasion en sollicitant aussitôt ses partenaires.  Une vingtaine d’hébergeurs ont répondu positivement à l’appel. "Je ne m’attendais pas à avoir autant d’engouement", explique le directeur Philippe Markarian. "J’étais ravi par ce geste de solidarité, parce qu'eux aussi ont traversé des situations particulières, avec des baisses de chiffre d’affaire conséquentes ".  

En plus des hébergeurs, restaurateurs et animateurs touristiques ont accepté d'offrir des diners, initiations à la pêche ou à la spéléologie.  
Cette opération est aussi une manière de valoriser le département. Certains vacanciers, comme Anne-laure Girard, s'y sont d'ailleurs engagés : " On en profitera aussi pour faire marcher le tourisme local ! 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tourisme économie coronavirus/covid-19 santé société solidarité