Cet article date de plus de 8 ans

Chaussin : Dominique Balestrat convoquée en sous-préfecture poursuit sa grève de la faim

Cette habitante de Chaussin (39) fait une grève de la faim depuis le 15 avril pour obtenir l'électricité pour son chalet, résidence principale. Convoquée par le sous-préfet qui ne lui a pas accordé de dérogation, elle continue sa grève de la faim.
Dominique Balestrat a commencé sa grève de la faim le 15 avril. Elle veut que son chalet, résidence principale, soit raccordé au réseau électrique. Ce n'est pas possible depuis l'application du PPRI sur la commune de Chaussin, le plan des risques d'inondations.
Aujourd'hui, à 15 heures, elle a été convoquée à la sous-préfecture. Elle a été reçue par le sous-préfet, en présence de la maire de Chaussin, Danièle Ponçot.
Le sous-préfet, Cédric Debons, lui a signifié qu'en tant que représentant de la loi, il ne pouvait pas lui accorder de dérogation.
Voyant qu'il n'accédait pas à sa requête, Dominique Balestrat, jointe par téléphone et très en colère, a décidé de poursuivre sa grève de la faim. Depuis le 15 avril, elle ne boit que de l'eau et du thé, légèrement sucré.

Voici le reportage réalisé le lundi 22 avril à Chaussin :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société