Clément Pernot confirmé comme sénateur du Jura : qui va prendre la présidence du département ?

Le Conseil constitutionnel a rejeté jeudi 21 mars le recours déposé pour invalider l'élection de Clément Pernot, Divers Droite, comme sénateur du Jura. Désormais officiellement sénateur, Clément Pernot doit laisser son siège de président du Conseil départemental.

C’est la fin de cinq mois d’incertitude au Conseil départemental du Jura. Son président, le Divers Droite Clément Pernot, est bien sénateur. Jeudi 21 mars 2024, le Conseil constitutionnel a rejeté le recours déposé par l’un de ses opposants, Jean-Daniel Maire, qui n’avait été battu que de 64 voix en septembre 2023 lors des élections sénatoriales.

 Un recours pour des raisons de forme

Jean-Daniel Maire, maire de Viry et conseiller départemental du canton des Coteaux du Lizon, considérait que le magazine du département avait diffusé de la propagande électorale en faveur du président Pernot en mars et en juillet. De plus, le président avait également invité les grands électeurs à un déjeuner le dimanche 23 septembre entre les deux tours de l’élection sénatoriales.

Il avoue être légèrement déçu : « Je voulais juste en avoir le cœur net. Ce n’étaient pas des tricheries, je n’irais pas jusque-là, mais les choses ne me semblaient pas régulières. Mon recours est rejeté pour des raisons de forme. Je prends acte de cette décision. C’est dommage, mais ce n’est pas bien grave. Je suis déjà passé à autre chose. Je continue de travailler sur le territoire jurassien et je suis bien occupé ! » 

Une succession sans suspens

Conséquence immédiate : Clément Pernot va démissionner de ses fonctions de président du département, car la loi sur le non-cumul interdit d’être, en même temps, sénateur et président d’une assemblée départementale. Il restera conseiller général de Champagnole.

Et le suspens n’existe pas vraiment pour connaître le nom de son successeur : Gérôme Fassenet, actuel vice-président chargé du tourisme et de l’insertion, devrait être le prochain président du Conseil départemental du Jura.

Malgré cette situation favorable, Gérôme Fassent, Les Républicains, demeure prudent : "Je suis le seul candidat issu de la majorité. Jusqu’à maintenant, personne n’a émis de velléité pour être candidat. Oui, c’est calme, mais on est à l’abri de rien… »

Le probable futur président est âgé de 47 ans. Il est agriculteur dans une commune du Jura dont il est maire, Louvatange. Son exploitation, sur laquelle travaillent également son épouse et leurs deux enfants, produit des céréales bio et du lait bio. 

Une droite très majoritaire dans cette assemblée

C’est le premier vice-président, Franck David, conseiller départemental du canton d’Authume près de Dole, qui va assurer l’intérim et organiser l’élection du président dans le mois qui suit la décision du Conseil constitutionnel, soit au plus tard le 22 avril.

La droite détient une large majorité au Conseil départemental du Jura avec 26 conseillers départementaux (Les Républicains, Divers Droite et Union des Démocrates et Indépendants) sur les 34 que compte l’assemblée. Auxquels il convient d'ajouter deux élus Divers Droite, Jean-Louis Millet et Catherine Chambard, qui sans appartenir à la majorité départementale, votent toujours avec elle.

Clément Pernot, Les Républicains puis Divers Droite, a été élu président en 2015, date à laquelle de Jura a basculé de gauche à droite. Il occupe désormais un fauteuil de sénateur, avec pour le Jura, Sylvie Vermeillet, du Parti Radical Valoisien. Elle avait été largement réélue avec 550 voix des 998 grands électeurs du département.

 

L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Politique" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité