Coronavirus Covid-19 : Fièvre, tests, cas contact, ces 5 situations où votre enfant ne doit pas aller à l'école

L'éducation nationale tente de limiter au maximum la circulation du covid dans les établissements scolaires. Auprès des parents, le message vient d'être repassé en cette rentrée dans l'académie de Besançon. Explications. 
23 classes fermées cette semaine en Bourgogne, 17 la semaine dernière en Franche-Comté. Un nouveau point sera fait en cette fin de semaine, mais le chiffre ne devrait guère évoluer prévient le rectorat de Besançon. Des classes sont fermées actuellement à Valdoie près de Belfort ou Clerval dans le Doubs. L'enseignement à distance se remet en place pour les élèves dans ces cas là. 

 Si l’enfant présente des symptômes d’une maladie, quels qu’ils soient (nez qui coule, toux, fièvre, maux de tête, courbatures…), l’enfant doit impérativement rester à la maison jusqu’à ce qu’il soit guéri. Il est recommandé de consulter le médecin traitant pour éviter tout risque d’infection à la COVID-19. En cas d’absence, il est impératif de prévenir l’école ou l’établissement scolaire.
 Si l’enfant a passé un test de dépistage COVID-19, l’enfant doit rester à la maison en attente des résultats du test. L’enfant ne reviendra à l’école que si son test est négatif et après avis médical. Il est impératif dans ce cas de prévenir l’école ou l’établissement scolaire.
 Si l’enfant a été identifié cas contact en dehors du champ scolaire, l’enfant doit impérativement rester à la maison conformément à la demande des autorités de santé. L’enfant ne retournera en classe qu’après avis médical. Il est impératif dans ce cas de prévenir l’école ou l’établissement scolaire.
 

Si l’enfant a été identifié cas confirmé COVID-19, l’enfant doit impérativement rester à la maison conformément à la demande des autorités de santé. L’enfant ne retournera en classe qu’après accord des autorités de santé. Il est impératif de prévenir immédiatement l’école ou l’établissement scolaire.
 

Si un membre du foyer familial de l’enfant (parents, enfants ou autre personne habitant sous le même toit) est cas confirmé COVID-19, les enfants ne doivent pas se rendre dans leur école ou établissement scolaire. Les parents doivent suivre les recommandations des autorités de santé et les enfants pourront retourner dans leur classe seulement après accord médical. Il est impératif dans ce cas de prévenir l’école ou l’établissement scolaire.

En cas de suspicion de la COVID-19 chez l’enfant, les parents doivent impérativement, prévenir l’école ou l’établissement scolaire de leur enfant.


Quels dispositifs pour les parents qui doivent garder leurs enfants ?


Si votre enfant est malade, s'applique le congé enfant malade dont vous devez bénéficier dans votre entreprise.

Si votre crèche, école ou collège est fermé et que vous devez garder vos enfants, si vous êtes salarié du privé, vous pouvez être placé en activité partielle si le télétravail n'est pas possible pour vous. 

Ces parents pourront "bénéficier d'un revenu de remplacement dès le premier jour de leur arrêt de travail, et au plus tard jusqu'à la fin de la période d'isolement", a précisé le ministère des Solidarités et de la Santé. "Cette indemnisation pourra bénéficier à un parent par foyer, en cas d'incapacité de télétravail des deux parents et sur présentation d'un justificatif".

Trois cas sont prévus :

L'indemnisation pourra bénéficier à un seul parent par foyer, uniquement "en cas d'incapacité de télétravail des deux parents et sur présentation d'un justificatif attestant soit de la fermeture de la classe, soit de la situation de cas-contact de l'enfant".
  

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société éducation