• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Attentat du Bataclan : “La photo est choquante”, la famille de Cédric Gomet réclame 45.000 euros au magazine VSD

Cédric Gomet, victime de l'attentat du Bataclan.
Cédric Gomet, victime de l'attentat du Bataclan.

Le jugement sera rendu le 23 mai prochain. Les parents et le frère du Jurassien tué dans l'attaque terroriste du Bataclan avaient été meurtris par une photo publiée trois jours après l'attentat. 

Par Sophie Courageot

13 novembre 2015. Les terroristes attaquent la salle de concert du Bataclan. Cédric Gomet fait partie des victimes. Ses proches resteront sans nouvelles de lui et de ses blessures pendant de longues heures.

La famille a porté plainte contre le magazine VSD qui avait publié trois jours après le drame une photo double page où l'on apercevait des victimes. Parmi elles, Cédric Gomet visage ensanglanté sur une civière au sol. Dans la légende, il est dit que cette victime a survécu. Cédric Gomet est bien mort.

La famille a perdu un premier procès devant la chambre correctionnelle de Paris. Le parquet lui aussi avait poursuivi le magazine, le photographe et le directeur de publication. La procédure n'avait pas abouti car il aurait fallu une plainte de la victime elle même nous explique Me Marine Durillon avocat de la famille Gomet.

L'affaire est désormais au civil entre les mains du Tribunal de Grande Instance de Lyon. "Pour nous cette photo est vraiment choquante, c'est une question de principe" explique l'avocat du cabinet Sannier qui continue à se battre pour la famille de Cédric Gomet. "On est entre la liberté d'expression, et la défense de la dignité humaine" ajoute l'avocat. 

Le père, la mère, le frère de Cédric Gomet ont demandé chacun 15.000 euros pour réparation du préjudice subi. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Château du Clos de Vougeot : l'hologramme d'un moine cellerier

Les + Lus