• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Dole : 9 gilets jaunes convoqués à la gendarmerie, 7 placés en garde à vue

Mobilisation devant la gendarmerie de Dole / © Anthony Passarelli
Mobilisation devant la gendarmerie de Dole / © Anthony Passarelli

A Dole, neuf "gilets jaunes"  sont actuellement entendus par les gendarmes. Ils ont répondu spontanément ce matin, à leurs convocations. Un mouvement de soutien est en place devant la gendarmerie.

Par Franck Menestret

Neuf "gilets jaunes" sont convoqués ce mercredi 16 janvier à la gendarmerie de Dole. 
Dès 8h30 ils se sont rendus sur place, soutenus par une quarantaine d'autres gilets jaunes brandissant une banderolle "prisonniers politiques".
Il y aurait selon nos informations 8 hommes et une femme, entendus par les gendarmes.

Majorité d'entre eux (7 sur 9) ont été convoqués suite à des "violences commises en réunion, suivies d'incapacité n'excédant pas 8 jours lors de manifestations sur la voie publique, et violences sur personne dépositaire de l'autorité publique sans incapacité lors de manifestation sur la voie publique". Ils sont placés en garde à vue pour une période qui peut aller jusqu'à 24h.
A l'issue de cette garde à vue, le parquet du Jura décidera de poursuivre ou non les auteurs, pour les inifractions commises.

Deux des neuf gilets jaunes ne sont convoqués qu'au titre de témoins. Tous sont originaires du grand Dole et habitués des rassemblements de gilets jaunes de ce secteur géographique.

Sur le même sujet

Cathédrale Saint-Bénigne : la petite forêt de Dijon

Les + Lus