Dole : un an après, les gilets jaunes de Dole commémorent l'anniversaire de leur mobilisation

Les gilets jaunes de Dole à nouveau dans la rue ce samedi 2 novembre 2019. / © Mary Sohier - France Télévisions
Les gilets jaunes de Dole à nouveau dans la rue ce samedi 2 novembre 2019. / © Mary Sohier - France Télévisions

Le 2 novembre 2018, ils furent les premiers à se mobiliser pour la hausse du prix des carburants. Un an après, ce qu'il reste des gilets jaunes est à nouveau dans la rue ce samedi 2 novembre 2019. Une marche de 8 km est prévue dans les rues de Dole. 

Par Sophie Courageot

 "On ne lâche rien". "Le pouvoir au peuple, pour le peuple, par le peuple, oui au RIC, le référendum d'initiative citoyenne" peut-on lire sur les pancartes. Ils sont environ 300 au départ de la manifestation place de la Commanderie. Ce samedi, les gilets jaunes dolois accompagnés de gilets jaunes venus de Dijon ou Lons-le-Saunier avaient  prévu de parcourir 8 km dans la ville, avec un arrêt devant l'hôpital, la gare SNCF, la sous-préfecture, la mairie. Peu avant 15 heures, un groupe de gilets jaunes a envahi le magasin E.Leclerc de Dole aux cris de "anti-capitalisme" ont constaté notre équipe de journalistes sur place. Ils sont restés un quart d'heure sans incidents à l'intérieur de la grande surface avant de poursuivre la manifestation dans le calme. 

Si depuis le printemps le mouvement est en perte de vitesse, pour ces manifestants de la première heure, la colère est toujours présente. "Je vais continuer jusqu'à ce qu'on obtienne quelque chose.On ne peut pas vivre décemment avec le SMIC aujourdhui ou avec une retraite à 800 euros" explique une manifestante. 
 
Dole : les gilets jaunes commémorent l'anniversaire de leur mobilisation
Une nouvelle mobilisation des gilets jaunes a eu lieu ce samedi 2 novembre 2019 à Dole... Une manifestation qui marquait le premier anniversaire du mouvement. Environ 300 personnes ont défilé dans les rues de la ville et ont envahi une grande surface.. Reportage Mary Sohier, Jean-Louis Saintain.


 
 
 



Le 2 novembre 2018, les Jurassiens n'avaient pas eu envie d'attendre pour faire entendre leur protestation


Ils s'étaient rassemblés à Dole tôt le matin pour dénoncer la flambée des prix des carburants et ce quelques jours avant la mobilisation nationale du 17 novembre 2018. 
Plus de 400 véhicules ont bloqué les rues de Dole pendant quelques heures sur un trajet de 10 kms. Plus que pour l'essence, certains voulaient exprimer un ras le bol général. "Tout augmente sauf les salaires" confiait un manifestant.
Difficile ce jour là pour les automobilistes pris au piège au milieu du cortège de comprendre la volonté des manifestants.
Le mouvement né d'un groupe sur Facebook avait rassemblé plus de 40.000 internautes en quelques jours seulement. Fabrice Schlegel était alors l'initiateur du mouvement. 

 

Sur le même sujet

Les + Lus