La Ville de Dole ferme la gravière après une énième noyade évitée mercredi soir

Dole : le Doubs, rivière dangereuse où de nombreuses noyades ont déjà eu lieu / © Julien Percheron
Dole : le Doubs, rivière dangereuse où de nombreuses noyades ont déjà eu lieu / © Julien Percheron

Un homme a failli se noyer dans le Doubs, à Dole, mercredi soir aux alentours de 18h, sur la gravière située à la hauteur de la Commanderie. C'est à cet endroit qu'un homme a perdu la vie vendredi dernier, dans les mêmes circonstances. 

Par Sarah Rebouh

Le drame a été évité de justesse ce mercredi soir à Dole. Deux jeunes hommes, pensionnaires du Centre d'accueil des demandeurs d'asile (CADA), se sont fait une belle frayeur. L'un d'eux est allé à l'eau et s'est senti aspiré par un des trous présents à cet endroit. Son ami a réussi à l'extirper de l'eau, avant qu'il n'avale une quantité d'eau trop importante.

Les pompiers, déjà sur place pour soigner la blessure d'un baigneur au pied après un saut du pont, ont également secouru l'homme originaire d'Afrique, transporté à l'hôpital pour des contrôles. Par chance, il est sain et sauf. 

En 2016, un homme avait également trouvé la mort à cet endroit en tentant de sauver son fils en difficulté. Même scénario l'an dernier, un père de famille a essayé de porter secours à ses trois enfants et s'est noyé. Les enfants avaient été sauvés par des passants. 
 

Des barrières installées


Face à la répétition de ces incidents et pour éviter un autre drame, la municipalité doloise a décidé de condamner l'entrée à cette gravière. "Je ne veux pas qu'il y ait de blessés graves ou de morts supplémentaires. Dès hier soir, des barrières ont été mises autour de la gravière naturelle. Des panneaux explicites ont également été posés ce jeudi matin à cet endroit. Désormais, tous ceux qui s'y aventurent sont prévenus. C'est à chacun de prendre ses responsabilités" nous a expliqué Jean-Baptiste Gagnoux, maire de Dole, qui envisage même de supprimer cette gravière l'an prochain, lors des travaux de restauration de l'arche, si cela est possible.
 

Sur le même sujet

Les + Lus