Affaire Maëlys : les parents de Maëlys ont quitté ce matin Mignovillard

© France 3 Franche-Comté : Emmanuel Rivallain
© France 3 Franche-Comté : Emmanuel Rivallain

Les gendarmes s'étaient positionnés dès hier soir dans la petite commune de Mignovillard (Jura) où résident les parents de Maëlys. Les habitants sont abasourdis mais souhaitent rester discrets, solidaires de la famille de Maëlys dont les restes ont été retrouvés dans un ravin d'une forêt en Savoie. 

Par Sophie Courageot

Au lendemain de l'annonce de la découverte des ossements de Maëlys, plusieurs journalistes étaient encore présents ce matin dans la petite commune du Jura. Selon notre journaliste sur place, les parents de Maëlys ont quitté en milieu de matinée Mignovillard, pour rejoindre l'Isère ou la Savoie au plus près des enquêteurs. Dans la nuit, la maman de Maëlys a exprimé sa douleur sur les réseaux sociaux.


Une commune sous le choc mais soudée autour de la famille de Maëlys


Les 719 habitants de Mignovillard redoutaient la terrible nouvelle. Ce mercredi 14 février, Nordahl Lelandais à mener les enquêteurs vers le lieu où il s'est débarrassé du corps de la fillette cette nuit du 26 au 27 août 2017. 

Les parents de Maëlys résident dans ce petit village du Jura. La maman de Maëlys, infirmière travaille à l'hôpital de Pontarlier (Doubs). 

Les quelques habitants que nos journalistes ont pu rencontrer ont confié leur choc mais aussi leur soulagement car "on va connaître enfin la vérité".

Le silence prime dans cette commune qui fait front depuis six mois autour de la famille de la petite fille. Les forces de l'ordre sont présentes ce soir pour protéger les habitants des médias qui pourraient affluer ces prochaines heures dans la petite commune endeuillée par la mort de l'une de ses enfants. 



Mignovillard face à la cruelle vérité
Emmanuel Rivallain et Jean-Louis Saintain étaient sur place.


Nordahl Lelandais a avoué avoir tué la fillette "involontairement"


Selon le Procureur, Nordahl Lelandais a d'abord emmené le corps de Maëlys à proximité de son domicile de Domessin. Il est ensuite revenu au mariage. Puis il est rentré chez lui et s'est débarrassé du corps de la petite dans un ravin reculé du massif de la Chartreuse.



Les chiens ont découvert ce soir un crâne et un ossement. Les recherches vont se poursuivre pour tenter de retrouver d'autres ossements. L'enquête va continuer pour comprendre pourquoi et comment la petite jurassienne de 8 ans a trouvé la mort un soir d'été, en plein mariage à Pont-de-Beauvoisin en Isère. 

A lire aussi

Sur le même sujet

Bourgogne-Franche-Comté : Parcoursup fait le pari de 0 bachelier sans admission

Les + Lus