Biathlon. La Jurassienne Anaïs Bescond reprend des couleurs sur l'individuelle des Mondiaux

Quelque peu transparente depuis le début des championnats du monde de biathlon en Slovénie, la Jurassienne Anaïs Bescond a réalisé une belle course sur l'épreuve de l'individuelle 15 km. Une erreur sur le dernier tir la prive néanmoins du haut de l'affiche. 

Anaïs Bescond aux championnats du monde de Pokljuka (Slovénie) le 13 février 2021
Anaïs Bescond aux championnats du monde de Pokljuka (Slovénie) le 13 février 2021 © JOE KLAMAR / AFP

Que se serait-il passé si Anaïs Bescond n'avait pas laissé échapper cette avant-dernière balle, sur son ultime passage au tir debout ?

La Jurassienne était alors dans les temps des tout meilleures. Malheureusement, cette dernière faute et la minute de pénalité afférente rejettent Anaïs Bescond beaucoup plus loin au classement. Elle termine 18e de l'épreuve, à 2'48 de la Tchèque Marketa Davidova, seule biathlète à tirer à 20/20 et nouvelle championne du monde, mais à moins de 45 secondes du top 5.

Malheureusement, j'en ai deux qui m'échappent au tir debout. C'est un peu ma bête noire en ce moment. C'est dommage, ça ne suffit pas. J'espérais mieux.

Anaïs Bescond au micro de La Chaîne L'Equipe

Après son début de championnats du monde compliqué (34e du sprint inaugural puis 36e de la poursuite), Anaïs Bescond revient dans la course. Jouer la médaille jusqu'au bout ou presque dans cette individuelle lui permettra peut-être d'aborder les dernières courses de ces Mondiaux le mors entre les dents, notamment le relais féminin samedi. "On est une meute de conquérantes, on a vraiment envie d'aller chercher quelque chose ensemble, ce sera un gros obljectif pour nous", confie la doyenne de l'équipe tricolore à La Chaîne L'Equipe.

A 33 ans, Anaïs Bescond a en tout cas prouvé ce mardi qu'elle peut encore décrocher une 9e médaille mondiale.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
biathlon sport