Jura : Ce qu'il faut savoir avant d'aller skier à la Dôle

Le Préfet du Jura promet des contrôles sur le parking des Dappes situé sur la station de ski des Rousses dans le Jura. Il donne accès aux remontées mécaniques suisses qui peuvent rouvrir. Leur propriétaire a gagné son bras de fer devant le tribunal administratif de Besançon.

© Laurent Mouton/MAXPPP

"La guerre des remontées mécaniques ou la guerre des Dappes", on l’appelle comme ça, dans le Haut-Jura ! Ce parking de 650 places fait parler de lui. Un parking très convoité. Par les Suisses, qui viennent skier chez eux sur le massif de la Dôle. Un parking très convoité aussi par les Français, en cette période  de crise sanitaire et de vacances scolaires. Il est tentant d’y converger pour s’offrir une belle descente sur les pistes de ski alpin helvètes.

Le 29 décembre 2020, le Préfet du Jura avait interdit par arrêté l’accès au parking des Dappes pour des raisons sanitaires. Le département était alors l’un des plus touchés par le covid, la tension forte en réanimation. Grogne du propriétaire suisse des remontées Télé-Dôle qui dépose un recours. Il vient de gagner devant le tribunal administratif de Besançon. Si le préfet du Jura annonce ce vendredi 5 février qu'il va faire appel de la décision, il va falloir gérer la situation alors que débutent les vacances scolaires. Et c’est là que douaniers et gendarmes pourraient bien entrer en piste. 

© Hugues Perret - France Télévisions

Parking français, remontées en Suisse, exploitées par une station française, un blanc casse-tête !

Imaginez le tableau. A 15 minutes de Saint-Cergue dans le canton de Vaud, une fois passé le poste frontière de la Cure, bienvenue dans le Jura français. La RD1005 est l’unique accès des Suisses pour rejoindre leurs remontées mécaniques vers la Dôle. 

Un coup de clignotant, ils se garent, chaussent et, forfait en poche, vont pouvoir refouler les pistes dès le samedi 6 février, l'enneigement le permet. 

Je ne vais pas contrôler les postes frontières, l’intérieur du département et pas le parking des Dappes !

David Philot, préfet du Jura

Le préfet le concède, “la situation est atypique”. Car la remontée mécanique, propriété suisse est gérée... pour compliquer le tout, par la Sogestar, société de gestion de la station française des Rousses !

Dans une conférence de presse ce vendredi 5 février, le Préfet assure que des contrôles auront lieu. “Cet afflux possible de touristes dans le massif du Jura doit être contrôlé, les vacances ne doivent pas être l’occasion de multiplier les risques” dit-il, alors que le variant britannique a déjà été détecté dans une commune de la station des Rousses.

Ce qui attend les skieurs suisses et français qui viendront à la Dôle

Le domaine skiable de la Dôle précise ce qui attend les skieurs. Les skieurs résidents permanents dans un rayon de 30 km autour du parking des Dappes pourront y accéder librement en étant munis de leur pièce d’identité et d’un document mentionnant leur adresse (ex : facture récente). Les autorités recommandent d’être muni d’un test négatif PCR datant de moins de 72 heures. 

2021 02 05 Infos Ouverture Massif Dôle

Au-delà de cette limite géographique de 30 km, un test négatif PCR datant de moins de 72 heures sera exigé par la gendarmerie française pour les personnes de 11 ans et plus. Un contrôle qui se base sur le décret du 30 janvier 2021 qui a resserré les modalités de contrôles aux frontières.

En complément, le préfet du Jura précise que, selon le décret N°2020-1310 du 29 octobre 2020 article 24, il peut être amené à prescrire une quarantaine ou un placement en isolement pour toute personne rentrant d'une zone à contamination. Pour la Suisse, plusieurs cantons sont ciblés, dont le canton de Vaud. Il faut toujours, logiquement, si l'on a séjourné dans une station de ski suisse, présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures pour pouvoir entrer en France. Y aura-t-il sur ce point une tolérance pour les résidents frontaliers du secteur ?

Le gestionnaire des remontées mécaniques impose un protocole sanitaire strict sur La Dôle

La Région de Nyon appelle chaque skieur à respecter scrupuleusement les normes pandémiques sur place aux Dappes et sur les remontées mécaniques de la Dôle. Il est demandé aux skieurs de maintenir la distance de 1,5 m entre eux. Le port d’un masque sera obligatoire dans toutes les zones d’attente ainsi que sur toutes les remontées mécaniques. Il devra couvrir le nez et la bouche. L’application des mesures sera vérifiée en permanence par des contrôleurs déployés sur place. 

► Plus d'infos sur le domaine skiable Jura Léman

Une régulation du trafic sera mise en place en amont des zones de parking afin d’éviter une concentration de véhicules. Un système de canalisation des flux de personnes est prévu aux files d’attente. Le domaine skiable renonce à la navette qui habituellement dessert les pistes depuis la gare ferroviaire de La Cure.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
stations de ski économie tourisme covid-19 santé société suisse international insolite