Jura : Les nouvelles règles pour aller skier à la Dôle en Suisse, via le parking des Dappes

Suite à la décision du tribunal administratif le 1er février, le parking des Dappes, qui donne accès au télésiège du même nom et au domaine skiable suisse de la Dôle doit rouvrir. La socièté qui le gère a annoncé des nouvelles règles d'accès et d'usage.

Le parking de la Dôle, situé tout juste à la frontière franco-suisse, côté français.
Le parking de la Dôle, situé tout juste à la frontière franco-suisse, côté français. © Hugues Perret / France Télévisions

Dès que la neige le permettra, il sera de nouveau possible d'aller skier en Suisse sans passer la frontière en voiture. En effet, deux jours après que le tribunal administratif de Besançon a annulé l'interdiction d'accès au parking frontalier des Dappes, et au télésiège suisse qu'il dessert, la société qui gère le domaine skiable suisse de la Dôle a révélé les nouvelles mesures sanitaires. Concrètement, tous les usagers ne seront pas logés à la même enseigne. 

Distanciation sociale et port du masque 

Dans un communiqué envoyé ce mercredi 3 février, la région de Nyon, qui gère Télé-Dôle SA, l’entreprise du domaine de la Dôle, explique ces nouvelles mesures. Il sera demandé aux skieurs “de maintenir la distance de 1,5 m entre eux”  et de porter un masque dans toutes les “zones d’attente ainsi que sur les remontées mécaniques”. Le règlement précise que ce masque doit couvrir “le nez et la bouche”. Des contrôleurs seront d’ailleurs envoyés sur place par l’entreprise. 

Sur le parking lui-même, Télé-Dôle prévoit de déployer du personnel pour réguler le trafic et éviter une concentration de véhicules. Il est d’ailleurs également prévu de mettre en place une “occupation alternée des zones”. 

Les frontaliers… et les autres 

C’est une conséquence directe du dernier décret de mesures sanitaires sur les déplacements hors de la France : désormais, lorsque l’on rentre d’un pays de l’espace européen, il faut être en mesure de présenter un test PCR négatif de moins de 72 heures, sauf si l’on habite à moins de 30 km de la frontière. Télé-Dôle confirme donc que “les skieurs résidant dans un rayon de 30 km autour du parking des Dappes” pourront y accéder librement. Une règle valable pour les skieurs Français mais aussi les Suisses. Il faudra donc se munir d’une pièce d’identité et d’un justificatif de domicile. Pour les autres, l’accès au parking est aussi possible, mais à condition de pouvoir présenter ce fameux test négatif de moins de 72 heures. 

Contactée, la préfecture du Jura indiquait que des contrôles allaient être organisés. Ces règles ont été établies en concertation avec la préfecture du Jura, au cours d’une réunion ce mardi 2 février. Par ailleurs, la préfecture en appelle à la modération des skieurs. "Je ne peux que recommander, que ce soit avec ou sans avoir été testé, d’être extrêmement prudent", déclare David Philot le préfet du Jura, "car le variant britannique est là". En effet, selon lui, un cas a été détecté dans le secteur. Une nouvelle réunion doit avoir lieu ce mercredi 3 février. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ski sport