Des panneaux “attention lynx” bientôt sur le bord des routes de France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Laurie Henriet .

Des panneaux indiquant la présence potentielle du grand félin borderont bientôt les routes de Bourgogne-Franche-Comté, d’Alsace-Lorraine et du nord Rhône-Alpes. Une initiative du centre de soins aux animaux sauvages Athénas. Il appelle les conducteurs à réduire leur vitesse afin de protéger les lynx, présents surtout dans le massif du Jura.

Depuis le 1er janvier 2022, en France, au moins 17 lynx ont été victimes d’une collision. 15 ont péri, essentiellement sur le massif jurassien. Le ton de Gilles Moyne, directeur du Centre Athénas dans le Jura est grave. “16 lynx, c’est plus de 10 % de l’effectif de lynx adultes en France. Sur ces 16 lynx, seulement deux ont survécu” indique-t-il dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux du centre de sauvegarde de la faune sauvage. Ce vendredi 07 octobre, au lendemain de la publication, le registre s’est déjà allongé. “Il y a eu une autre collision dans l’Ain sur l’A40”, déclare-t-il. L’animal, heurté sur l’autoroute, n’a pas survécu, “portant le nombre de lynx victimes de collision à 17”.

“Une hécatombe", pour reprendre les mots de Gilles Moyne, alors que la population est aujourd’hui estimée entre 120 et 150 lynx adultes. “Le niveau de population n’est pas suffisant pour le maintien de l’espèce”. Le lynx boréal est une espèce classée “en danger”, sur la dernière liste rouge des espèces menacées en France de l'UICN. “Les causes majeures de surmortalité du lynx sont le braconnage et les collisions” ajoute le directeur.

Ralentir : espèce en voie de disparition

“Il y a urgence à agir pour inverser la tendance" déclare-t-il. Pour inciter les usagers de la route à ralentir, le Centre Athénas a créé un panneau indiquant la présence potentielle du lynx. Le panneau de signalétique triangulaire représente deux individus se suivant, un adulte et un chaton. Ce panneau est autofinancé grâce à un legs et mis gratuitement à disposition des communes volontaires. “Il sera posé à la sortie des municipalités et incitera les conducteurs à ralentir sur les routes aux alentours.” À ce jour, déjà cinq communes ont répondu à l’appel et l’installation des premier panneaux devrait avoir lieu “dans la quinzaine à venir”.

“On a bon espoir d’initier une dynamique positive et d’agir vite en attendant des décisions administratives” enchaîne le directeur. Il ajoute que cela fait plusieurs années que le Centre Athénas préconise aux pouvoirs publics une signalétique distincte et dédiée au lynx, qui soit éventuellement saisonnière. Mais “il est très difficile de faire homologuer un panneau” et le Plan national d'actions en faveur du lynx boréal “n’a pas de chance d’aboutir avant plusieurs années”. Pour s’affranchir des difficultés administratives, le centre appelle les communes, dont la signalétique est l’une des compétences, à poser ces panneaux.

"Il vaut mieux agir d’une façon peut-être insuffisante que ne pas agir du tout"

Sur les réseaux sociaux, les réactions n'ont pas tardé. Notamment la crainte que la présence du panneau incite les braconniers et curieux à saturer les secteurs concernés dans l’espoir d’y rencontrer l’animal. “Les braconniers n’ont pas besoin de nous pour les trouver et les lynx ne vont pas venir camper sous les panneaux” répond Gilles Moyne. Et rappelle qu’il est possible de joindre le Centre Athénas à tout moment pour signaler un lynx accidenté, orphelin ou en difficulté.

La solution pour éviter toute collision avec un félin aux oreilles touffues reste de réduire sa vitesse. “Tant qu’il n’y aura pas de prise de conscience généralisée, on ne réglera pas le problème” ajoute le directeur. “Le but, c’est de sensibiliser le grand public”.

L’effet de cette initiative “ne viendra pas immédiatement” précise Gilles Moyne. “Mais il vaut mieux agir d’une façon peut-être insuffisante que ne pas agir du tout”. Il espère qu’à l’avenir, une baisse de la mortalité du lynx sur les routes puisse être observée. “On pourra se dire que le panneau aura été utile”, conclut-il.

Comment signaler un lynx en difficulté ?

Un individu blessé ou observé durablement à proximité des habitations doit être signalé rapidement afin de garantir les chances de sauvetage. Le Centre Athénas est joignable 7 jours sur 7 au 03 84 24 66 05 ou au 06 76 78 05 83. Trouvez toutes les informations sur la page dédiée du site du Centre Athénas.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité