Les tourbières et lacs de la Montagne du Jura désignés "zones humides d’importance internationale"

Publié le Mis à jour le
Écrit par France 3 Franche-Comté

Les « tourbières et lacs de la Montagne jurassienne », viennent d’être désignés « zones humides d’importance internationale » par le secrétariat international de la Convention Ramsar. Explications.

Le Haut-Jura regorge de petits lacs naturels, creusés par l'érosion glaciaire. Ces derniers sont bordés par des milieux humides qui se caractérisent par une végétation particulière et spécifique, appelée tourbières. Elles figurent parmi les milieux naturels les plus originaux, mais aussi les plus fragiles. 

Nos confrères se sont rendus sur place pour comprendre les enjeux de ce milieu naturel si particulier 

Le label RAMSAR décerné aux "tourbières et lacs de la Montagne jurassienne"

 

Situés entre Pontarlier et Saint-Claude, les « tourbières et lacs de la Montagne jurassienne », viennent d’être désignés « zones humides d’importance internationale » par le secrétariat international de la Convention Ramsar. Ce site fait désormais partie de la liste des 2400 sites aujourd’hui reconnus dans le monde et des 50 sites à recevoir cette reconnaissance sur le territoire français. Les tourbières sont considérées par la Convention de Ramsar comme étant le type de zone humide le plus important en tant que support de biodiversité (et pour la régulation des processus naturels).

"Cette reconnaissance vient surtout souligner le souhait de 52 communes du Haut-Jura et du Haut-Doubs de valoriser leur patrimoine naturel à l’échelle internationale, de manière collective, pour un site à l’échelle du massif, de Pontarlier à Saint-Claude. Elle montre aussi leur volonté de continuer à préserver ces joyaux du territoire" se réjouissent les responsables du Parc naturel du Haut-Jura, dans un communiqué. 

C'est quoi le label Ramsar ?

Ramsar est le nom d’une convention internationale adoptée le 2 février 1971, dans la ville de Ramsar en Iran, portant sur la conservation et l’utilisation rationnelle des zones humides et de leurs ressources.

Unique au monde dans la mesure où elle porte sur un seul écosystème, en l’occurrence les milieux humides, elle vise à enrayer leur dégradation ou disparition, en reconnaissant leurs fonctions écologiques ainsi que leur valeur économique, culturelle, scientifique et récréative. Dans les faits, cela ne change pas grand chose pour les tourbières jurassiennes, si ce n'est le fait qu'elles sont désormais officiellement reconnues au niveau international.

Jusqu’à ce jour, il existait un seul site labélisé Ramsar en Bourgogne Franche-Comté (sur 50 sites en France), le Bassin du Drugeon (label obtenu en 2003). Situé dans le Doubs, il s’étend sur 12 communes (5 978 ha) entre Pontarlier et Frasne.

Le Parc naturel régional du Haut-Jura et l’EPAGE Haut-Doubs Haute-Loue sont engagés, avec d’autres partenaires régionaux (Conservatoire d’Espaces naturels de Franche-Comté – coordinateur ; Association de gestion de la Réserve naturelle du lac de Remoray ; DREAL Bourgogne Franche-Comté et Syndicat Mixte du Dessoubre), dans le programme Life « tourbières du Jura » depuis 7 ans. Ce programme a permis de restaurer près de 60 tourbières en Franche-Comté entre 2014 et 2021.