"On ne fait que subir malheureusement" : faute de neige dans le Jura, les organisateurs des Belles Combes annulent la course de ski de fond

C'est du jamais vu depuis 2015. Les organisateurs de la course de ski de fond longue distance des Belles Combes sont contraints d'annuler toutes les épreuves prévues les 20 et 21 janvier 2024. Dans le Haut-Jura, l'enneigement est insuffisant sur le massif et la pluie menace encore.

"Je regarde la pluie par la fenêtre et je vois déjà la terre qui perce sous la neige, constate avec dépit Kirsten De Strycker, l'organisateur de la course. Mais cela conforte notre décision, il faut être raisonnable."  Pour tous les amateurs de ski de fond, la triste nouvelle est tombée lundi 15 janvier. L'édition 2024 des Belles Combes, prévue ce week-end des 20 et 21 janvier, est annulée faute de neige.

"On n'a pas eu beaucoup de neige sauf sur les hauteurs, rappelle Kirsten De Stryker. On avait seulement 10 à 15 cm au bas des villages aux Moussières, à la Pesse et Lajoux. Et avec la pluie encore annoncée cette semaine, c'était impossible de garantir le bon déroulement de l'épreuve, même sur tous les parcours de repli."

Du jamais vu depuis 2015

Un crève-cœur pour tous les bénévoles, mais une décision mûrement réfléchie par les responsables de Haut-Jura Ski. "On ne peut que subir malheureusement, reconnaît Kirsten De Stryker. Pour les 40 ans de la course l'an passé, les conditions étaient déjà très limites. On avait quand même fini sur une boucle de 13 km. On avait eu de la chance, mais on ne voulait pas refaire ça ou annuler à la dernière minute !"

C'est toujours très dur d'annuler une course de ski de fond dans le Jura. J'espère que les prévisions météo se trompent et qu'il y aura tout de même assez de neige pour l'Envolée nordique et la Transju !

Kirsten De Stryker, organisateur de la course des Belles Combes.

Il faut remonter à 2015 pour trouver la dernière annulation de l'événement pour cause de neige insuffisante. Les concurrents pourront naturellement se faire rembourser leur inscription ou la reporter à l'an prochain. L'équipe de Haut-Jura Ski espère de son côté pouvoir accueillir les skieurs sur toutes les autres compétitions organisées cet hiver : la Coupe de Bronze du Haut-Jura le 28 janvier, le Challenge Grospiron le 18 février, le Challenge Luc Vuillet le 17 mars, le Biath’Lison le 30 mars et la Fête du ski le 31 mars.

Une histoire née... à Paris !

Comme le racontent les organisateurs sur leur site internet, et contrairement aux apparences, l'histoire des Belles Combes a débuté en fait loin du Jura à Paris. Avec les Jeux Olympiques d'Hiver de 1968 à Grenoble, les Français découvrent le ski de fond et commencent à chausser les spatules. A l'époque, chaque chaque vendredi soir, un bus couchettes fait le trajet jusqu'à Chapelle-des-Bois (Doubs) pour amener des Parisiens en stage à l’Accueil Montagnard et les ramène le dimanche soir dans la capitale. 

Dans les années 70, les Championnats de Paris sont même organisés chaque année aux Rousses (Jura). En 1983, naît alors à La Pesse (Jura) "Le Paris Givré", une course populaire longue distance en style classique. Une épreuve dont les locaux reprennent bientôt le flambeau et qui est rebaptisée "Le Marathon des Belles Combes", attirant jusqu'à 1.000 participants les meileures années.

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité