Les Rousses (Jura) : “Les ambulances des 4 villages”, menacées d’une suspension d'agrément

Les Ambulances des 4 villages aux Rousses, menacées d’une suspension d'agrément / © DR/France3BFC
Les Ambulances des 4 villages aux Rousses, menacées d’une suspension d'agrément / © DR/France3BFC

L’Agence Régionale de Santé menace la société d'ambulances des 4 villages de lui retirer son agrément. Ce qui serait un coup dur pour cette entreprise déjà fragilisée par un bras de fer avec l'hôpital de Saint-Claude.
.

Par Sylvain Velluet

Yves Bailly-Maître et Laurent Perrin, président et directeur des Ambulances des 4 villages aux Rousses qui emploient 18 personnes, sont en colère.

Les dirigeants de cette PME d'ambulances affirment que l'hôpital de Saint-Claude leur doit plus de 500.000 euros de factures impayées.

Une situation qui selon eux, met en péril l'avenir de l'entreprise. Leur société assure plus de 2.000 interventions d’urgences par an dans le secteur du Haut-Jura. Des missions de plus en plus difficiles. L’entreprise est confrontée à un énorme manque à gagner dû à l’éloignement des hôpitaux et à la fermeture récente des services hospitaliers.

Missionnés par le Samu, les ambulanciers peuvent intervenir à un domicile éloigné du lieu de garde. Mais seul le transport avec le patient est facturé. Les ambulanciers peuvent régulièrement effectuer des interventions de 120 km et n'en facturer que 30. Mieux, alors qu'un équipage doit être disponible 24h/24 pour les sorties SMUR, il n'est payé que lors de sorties. L'astreinte est gratuite.
Les ambulances, un service essentiel pour la population / © DR/France3BFC
Les ambulances, un service essentiel pour la population / © DR/France3BFC

Par mail, la direction de l'hôpital de Saint-Claude dit «avoir contesté une partie de la facturation » et  « transmis le dossier à un cabinet d'avocats ». Elle précise également qu'elle « souhaite ré-internaliser le véhicule SMUR » autrement dit mettre fin à la collaboration avec les ambulanciers des Rousses.

Dans le même temps, l'Agence régionale de santé a décidé de mettre en oeuvre "une procédure de retrait d'agrément" à l'encontre de l'entreprise. Elle évoque des "absences répétitives de gardes". Un argument formellement contesté par les ambulanciers.

Sur le même sujet

Les + Lus