Saint-Claude : environ 1300 personnes manifestent contre la fermeture de l'hôpital

© Isabelle Brunnarius
© Isabelle Brunnarius

On ne pourra bientôt plus accoucher dans la cité du Haut-Jura. La fermeture annoncée de plusieurs services entre dans une phase concrète. Les habitants ont manifesté une nouvelle fois ce samedi 24 mars 2018. 

Par Sophie Courageot

Ils ne lâchent rien. Même si depuis le mois d'octobre, l'Agence Régionale de la Santé a annoncé des fermetures, celles de la maternité et des services de chirurgie. Les urgences, elles, restent en activité. 


A partir du mardi 3 avril, les futures mamans du Haut-Jura devront aller accoucher plus loin. A Lons-le-Saunier, c'est la maternité la plus proche à plus d'une heure de route. Les soins pré et post accouchements continueront a être pris en charge localement par un centre périnatal de sécurité qui remplacera la maternité. En cas d'urgence, le SMUR prendra en charge les patientes.

A partir du 16 avril, le service de chirurgie 100% ambulatoire entrera également en fonction à Saint-Claude. Le bloc opératoire ne sera ouvert que les lundis et mardi a annoncé Pierre Pribille, directeur régional de l'Agence Régionale de Santé dans les colonnes du Progrès. 

"Nous, Haut-Jurassiens, nous ne baisserons pas les bras, nous résisterons, c’est dans nos gènes !
C’est la MORT de notre hôpital mais aussi la MORT du HAUT-JURA !"


Le comité de sauvegarde l'hôpital a appelé la population, les élus, les syndicats, le personnel hospitalier à se mobiliser massivement. Certains réclament un moratoire sur la fermeture des services à l'hôpital de Saint-Claude. 


La manifestation a eu lieu ce samedi 24 mars à 14 heures sur la place du 9 avril 1944 (place du Pré). Environ 1300 personnes sont venus soutenir l'hôpital. 

Découvrez notre reportage : 

Saint-Claude : environ 1300 personnes manifestent contre la fermeture de l'hôpital
Intervenants : Marie Azzolin - Patiente de la maternité de Saint-Claude, Laurence Cordier - Sage-femme à l'hôpital de Saint-Claude, André Jannet - Président du comité de défense et de soutien de l'hopital de Saint-Claude. Un reportage de : BRUNNARIUS Isabelle, BROCARD Laurent et PORTALÈS Claire.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Voitures anciennes : un club des amoureux de Peugeot en Bourgogne

Près de chez vous

Les + Lus