Jura : les incendies de Vescles et Montlainsia restent fixés ce lundi matin, mais une centaine de sapeurs-pompiers restent mobilisés

Publié le Mis à jour le
Écrit par Guillaume Petit .

Les deux incendies de Vescles et de Montlainsia restent fixés - et non éteints, ce lundi 15 août, en début de matinée. Six jours après le début de ces feux, 115 sapeurs-pompiers et 28 engins de lutte contre l’incendie restent mobilisés. En tout, plus de 1000 hectares sont partis en fumée depuis mardi dernier.

Elle était attendue comme le Messie. La pluie est finalement tombée hier sur le Jura, devenant ainsi une précieuse alliée des pompiers, six jours après le début de ces incendies d'une ampleur sans précédent dans le département, près du lac de Vouglans.

La pluie a ainsi permis d'humidifier les sols et de faire baisser les températures pendant la nuit, limitant ainsi les risques de reprise ce lundi matin.

Dans le secteur de Vescles et de Cernon, l'incendie reste donc fixé ce lundi matin. Concrètement, cela signifie que la tête du feu est stoppée, mais que l'incendie reste actif sur les côtés. Il n'est donc pas éteint.

A ce jour, depuis mardi dernier, 700 hectares ont brûlé sur ce secteur. Ce bilan n'évolue plus. Mais prudence. Sur le flan gauche, "des fumerolles sont en cours de traitement, tandis que le flan droit est en cours de noyage", précise ce lundi matin la préfecture dans un communiqué. 

Des pompiers toujours à pied d'oeuvre

Les moyens mobilisés restent relativement importants. 95 sapeurs-pompiers et 22 engins de lutte contre l’incendie sont à pied d'œuvre. Deux hélicoptères bombardier d’eau réaliseront de leur côté des largages sur les fumerolles, "situées dans des zones inaccessibles par voie terrestre". "Les routes départementales (RD 60, RD 03, RD 99) restent fermées à la circulation", précise également la préfecture.

Du côté de Montlainsia, tout près de la frontière avec l'Ain, le feu reste également fixé. En tout, 220 hectares sont partis en fumée. "20 sapeurs-pompiers et 6 engins de lutte contre l’incendie restent mobilisés afin de surveiller d’éventuelles reprises et d’effectuer les opérations de noyage", précise de son côté la préfecture. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité