Jura : quel avenir pour la consigne des bouteilles de verre ?

Ces différentes bouteilles peuvent être consignées. / © J'aime mes bouteilles
Ces différentes bouteilles peuvent être consignées. / © J'aime mes bouteilles

Depuis trois ans, les bouteilles de vin du Jura sont consignées : les consommateurs peuvent les ramener à un point de collecte pour qu'elles soient lavées puis revendues à des viticulteurs. La phase de test de ce système touche à sa fin.

Par P.S.

500 bouteilles de vin  en moyenne. C’est ce que récupère en moyenne l'un des deux points de collectes de Lons-le-Saunier, qui consigne les bouteilles de vin du Jura.

Depuis 2015, le système de consigne a permis de récupérer et recycler 50 000 bouteilles ! Toutes pourront être réutilisées par des viticulteurs du département.
Jura : quel avenir pour la consigne des bouteilles de verre ?
Intervenants : Joliet Vivant, responsable opérationnel // Aude Weiss, responsable filière // Jean-François Ryon, viticulteur, Stéphane Pernet, gérant de l'entreprise de lavage Reportage : Claire Schaffner, Hugues Perret

Réticences

Le projet a été initié par le Cluster Jura. C’est l’association « J’aime mes bouteilles » qui coordonne l’opération entre les différents professionnels (producteurs de vins, fabricants d’étiquettes, laveurs de bouteilles, entreprise d’intertion, points de collecte).

Seuls trois viticulteurs y ont adhéré, signe d'une réticence qui persiste dans la filière.

Lavage

Une fois récupérées les bouteilles sont lavées, elles pourront être rachetées par les viticulteurs.

La phase de test entamée il y a trois ans touche à sa fin. Bientôt, J'aime mes bouteilles saura si le système de consignes peut être pérennisé. Une dizaine d'emplois pourraient être créés dans les prochaines années.

En février, le gouvernement envisageait l’idée de consigner les bouteilles en plastique.

Sur le même sujet

Prévention de l'obésité dans l'Yonne

Les + Lus