La Poste du Jura condamnée pour avoir tenté de briser une grève

En 2010, le centre de tri de Perrigny avait été touché par une grève. Les postiers réclamaient des améliorations dans les conditions de travail. / © France 3 Franche-Comté
En 2010, le centre de tri de Perrigny avait été touché par une grève. Les postiers réclamaient des améliorations dans les conditions de travail. / © France 3 Franche-Comté

Remplacer des grévistes par des intérimaires est illégal. La Poste du Jura l'avait fait en 2010. Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier vient de condamner l'entreprise.

Par Raoul Advocat

Avril 2012. La Poste du Jura est en grève. Pendant une semaine, 51 salariés du centre de tri de Perrigny cessent le travail. Ils sont remplacés par une quarantaine d'intérimaires, embauchés pendant le conflit.

Pour les syndicats CGT, CFDT et SUD, c'est une atteinte au droit de grève. D'autant plus que les grévistes ont laissé libre l'accès au centre de distribution, sans entraver la circulation. Ils portent l'affaire en justice. Le tribunal correctionnel de Lons-le-Saunier vient de leur donner raison. La Poste est condamnée 
à une amende de 3750 euros. Chacun des syndicats obtient 500 euros de dommages et intérêts.

La Poste du Jura condamnée pour atteinte au droit de grève
Reportage : Lucie Thiery et Richard Négri

Sur le même sujet

Les + Lus