• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Les frênes du Jura touchés par le chalarose sont abattus

© Hugues Perret
© Hugues Perret

Les frênes du département sont menacés de disparition en raison d’une maladie fongique : le chalarose. Ce champignon microscopique est l'ennemi mortel du frêne. Il faut donc l'abattre mais comme le peuplier ou l'hêtre, le frêne fait parti des arbres à risques. 

Par Fabienne Le Moing

Apparue en 1992 en Pologne, la chalarose touche aujourd'hui 22 pays d'Europe, dont la France, où le premier cas a été recensé en 2008, en Haute-Saône. Depuis, la maladie progesse, au rythme de 50 km par an, touchant des régions entières : Alsace, Lorraine, Bourgogne et Nord. En 2013, c'était au tour du Puy-de-Dôme, de la Loire et de l'Ardèche de voir apparaître les premières atteintes du champignon.

Une fois touché, il faut abattre l'arbre. Lorsqu'il est dans le jardin d'un particulier, cela pose problème car le frêne est particulièrement dangereux à abattre.
L'éclatement du tronc pendant l'abattage de l'arbre est très dangereux pour le bûcheron.

Reportage Vanessa Hirson et Hugues Perret
Jura : les frênes atteints de la chalarose abatus
Avec Olivier Jacquin et Pascal Génisset : tous deux bûcherons professionnels

 

Sur le même sujet

Vacances studieuses sur les traces du patrimoine bisontin

Les + Lus