À Lons, ça sent le sapin pour les sapins

Un tas de sapins. Enfin, un tas de sapins broyés. / © Hugues Perret
Un tas de sapins. Enfin, un tas de sapins broyés. / © Hugues Perret

On s'excuse pour le titre. Mais c'est vrai que c'est triste. Nos fidèles compagnons du mois de décembre prennent petit-à-petit la direction du dernier des voyages. Sauf ceux qui ont du pot. Et qui sont remplantés. Pour les autres, il peuvent commencer à broyer du noir. Ils vont finir comme cela.

Par Clément Jeannin

C'est un spectacle auquel on assiste chaque année après les fêtes : les sapins de Noël abandonnés dans la rue. La Ville de Lons-le-Saunier a mis en place il y a 3 ans un système de ramassage. Les habitants peuvent déposer leurs arbres de Noël dans 14 points de collecte dans la ville. Les conifères sont ensuite broyés et réutilisés par les services verts de la ville.

À Lons-le-Saunier, le ramassage des sapins se fait jusqu'au 17 janvier. La liste des points de collecte se trouve ICI
Quand les sapins de Noël broient du noir.
Nos fidèles compagnons du mois de décembre prennent petit-à-petit la direction du dernier des voyages. Sauf ceux qui ont du pot. Et qui sont remplantés. Pour les autres, il peuvent commencer à broyer du noir. Ils vont finir comme cela. Voyez cela dans ce reportage de Claire Schaffner et Hugues Perret. Avec la participation de Jean-Pierre Boussaud, responsable des agents de voirie, de Frédéric Gille, agent de voirie et de Laura Landry Adjointe déléguée à la voirie et aux espaces verts de Lons-le-Saunier.


Sur le même sujet

Les + Lus