Après des tags sur sa permanence et la façade de l'ARS à Lons-le-Saunier, la députée Danielle Brulebois porte plainte

"Vendue", "Assassins": les mots accolés sur les façades de la permanence de l'élue jurassienne et les bureaux de l'Agence Régionale de Santé ne font pas de doute: des anti-vaccin ont joué de la bombe de peinture dans la nuit de vendredi à samedi. La députée a porté plainte.

Ce n'est pas une première en France. Depuis le durcissement du climat autour de la question du pass sanitaire, les permanences de plusieures personnalités politiques, souvent affiliées au parti présidentiel de La République en Marche, ont été la cible de tags et de déteriorations. 

C'est donc cette fois Danielle Brulebois, députée de la première circonscription du Jura, qui est ciblée. Les faits se sont produits dans la nuit de vendredi à samedi dans le secteur de la permanence de l'élue. Trois hommes, deux âgés d’une cinquantaine d’années et un plus jeune, auraient été aperçus sur place. Sur la plaque de la permanence, une inscription, qui pourrait ressembler à une croix gammée, a coulé. Sur un volet figure l'inscription « Vendue ».

"Je ne suis pas plus inquiète que cela", nous dit la députée au téléphone. "Ce n’est pas la première fois que ma permanence est taguée. J'ai également déjà eu droit à des pancartes avec des sigles SS. Mais les propriétaires et locataires de l’immeuble où se trouve ma permanence commencent, à juste titre, à être fatigués de ces incivilités. J'estime que cela dépasse les bornes, j'ai donc porté plainte au commissariat de Lons-le-Saunier".

Cette nuit-là, les tagueurs anti-vaccin s'en sont aussi pris au mur de l'Agence Régionale de Santé, avec ce mot « Assassins » écrit en lettres rouges sur les locaux.

« Je suis beaucoup sur le terrain et la grande majorité silencieuse est pour le vaccin. Ces faits sont les agissements d'une minorité» rajoute la députée. "J'étais ce samedi en ville pour voir la manifestation anti-pass (environ 500 personnes ont défilé dans Lons-le-Saunier, ndlr) et je vois bien que certains, aux deux extrêmes de l'échiquier politique, essaient de récupérer le mouvement."

La députée envisage de s'équiper d'une caméra de vidéo-surveillance pour sécuriser sa permanence.

 

 

 

 

 

Une minorité qui agit…

Dans le défilés une très grande variété de population

Vivre en société donne des droits mais aussi des devoirs

Accepte les  règles de l’intérêt général

« Sur le passe sanitaire j’ai rencontré beaucoup de restaurateurs,  ils appliquent scrupuleusement les consignes, ils font un gros travail, ils reconnaissent que ça ne leur prend pas plus de temps que ça »

« Leur chiffre a un peu baisse sur la partie bar…mais nous sommes au mois d’aout »

Mais on peut quand même s’inquiéter de voir monter cette protestation du système démocratique (?citation je ne suis pas sure des mots ?)

« Les messages violents sont des gens qui ne me connaissent pas, FN ou FI, mais j’ai beaucoup plus de message de soutien que de messages agressifs3

J’ai porté plainte au commissariat de Lons le saunier

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vaccins - covid-19 santé société faits divers