Jura : une entreprise recrute dans la rue, face à la pénurie de candidats

À Lons-le-Saunier (Jura), le groupe coopératif Demain organisait une opération de recrutement de rue ce jeudi 30 septembre. 15 à 20 postes sont à pourvoir dans cette structure spécialisée dans l’économie circulaire et le traitement de déchets notamment.

À la sortie du supermarché trouver un emploi. Un scénario surprenant ! Devant le commerce, les personnels du groupe Demain vont à la rencontre des acheteurs. “On va vers les gens en leur demandant, est ce que vous connaissez quelqu’un qui cherche un emploi, cela permet de ne pas stigmatiser la personne” explique Tantely Brun, chargée de recrutement et d'intégration au sein du groupe Demain. Un groupe qui emploie 200 salariés, dont 85 en parcours d’insertion au premier trimestre 2021.

Patrick, 53 ans pensait simplement faire ses courses. Il repart avec un entretien d'embauche. Une aubaine pour ce Jurassien qui dans un mois, sera à la recherche d'un emploi. Il est un peu étonné par la méthode : "C'est la première fois que je vois un recrutement comme cela, mais pourquoi pas. Ca permet de voir les gens et de pas simplement déposer un CV" estime-t-il.

Dans le Jura, le groupe propose du travail dans divers secteurs

Tous les types de contrat sont proposés du CDD ou CDI, insertion ou intérim. 15 métiers, allant des métiers plus traditionnels du groupe, comme les opérateurs de tri, les caristes et conducteurs d’engins, ou encore les chauffeurs poids lourds, aux métiers du numérique ou du bâtiment durable, du textile (couture et modélisme) ou même des métiers de l’agroalimentaire via ses partenaires.

« Nous ne pouvons pas nous résoudre au fait qu’au moment où l’activité économique génère des pénuries de main d’œuvre dans certains secteurs, des personnes restent éloignées de l’emploi risquant ainsi de glisser dans la précarité, alors que nous avons la capacité de leur offrir des solutions, de les accompagner et de les aiguiller vers un retour à l’emploi durable » précise Marie-Laure Boyard, responsable du pôle inclusion du Groupe coopératif Demain.

“On s’est dit, c’est à nous de nous déplacer, de sortir de nos bureaux pour savoir si les gens aimeraient venir travailler à nos côtés. Les façons classiques de recruter ne fonctionnaient plus. Nous n’avions plus assez de candidats” ajoute Marie-Laure Boyard.

Un manque de candidats qui peut s’expliquer par le taux de chômage dans le Jura, le plus faible de Bourgogne-Franche-Comté. Il était de 5,5 % au deuxième trimestre 2021, et 6,8% au niveau régional.

Pour en savoir plus sur les offres d’emploi du groupe Demain et déposer une candidature

www.groupe-demain.coop

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie