Lons-le-Saunier : les deux lignes de SMUR fermées ce mardi faute de personnel

Conséquences de plusieurs arrêts maladies : les lignes de SMUR de Lons-le-Saunier sont fermées ce 28 mai. Les syndicats dénoncent un épuisement du personnel des urgences et ils craignent que la situation s'aggrave dans les prochains jours.

En Haute-Saône, les urgences souffrent comme partout en France du manque de médecins
En Haute-Saône, les urgences souffrent comme partout en France du manque de médecins © F.Petit
"L'hôpital de Lons-le-Saunier est en crise", affirme Eric Loupiac, délégué départemental de l'AMUF, l'association des médecins urgentistes. Les deux lignes de SMUR de la ville sont fermées aujourd'hui à cause du manque de personnel. Les urgences sont donc couvertes par les SMUR voisins.

"Les médecins et les infirmières sont en burn out, explique le syndicaliste. Le nombre de congés maladies a explosé. Les soignants sont découragés, ils n'ont plus envie de travailler dans ces conditions."

En cause notamment d'après l'AMUF : l'augmentation de l'activité aux urgences. "Depuis la création du service en octobre 2008, l'activité a doublé sans personnel supplémentaire", précise Eric Loupiac. Les soignants sont obligés de prendre en charge les patients qui n'ont pas pu être placés dans les services correspondants à leurs pathologies.

Les syndicats craignent que la situation s'aggrave dans les prochains jours.

Trop "d'hospitalisations-brancards"

L'intersyndicale de l'hôpital a adressé un courrier au président de la République et à la ministre de la santé. Elle dénonce des "hospitalisations-brancards" faute de lits disponibles. Elle réclame des "conditions de travail plus humaines".

A cette situation s'ajoute des inquiétudes quant à l'avenir d'une de la deuxième ligne de SMUR menacée de fermeture.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société social économie