Lons-le-Saunier : étudiante Fémis recherche figurants (es) pour film sur... les sorcières

Jeune étudiante en réalisation, Anne-Sophie Bailly est en dernière année à la célèbre école de cinéma, la Fémis. Pour son court métrage de fin d'études, elle a besoin de figurant(e)s. Le casting aura lieu à Lons-le-Saunier du 12 au 14 janvier. Un film sur la chasse aux sorcières, ça vous dit ?

© Pixabay

Au téléphone, elle a la voix un peu anxieuse mais on sent une véritable détermination : faire du cinéma ! Anne-Sophie Bailly, Pontissalienne de 30 ans, est étudiante à la Fémis, à Paris, l'École nationale supérieure des métiers de l'image et du son. Elle termine ses quatre années d'études pour devenir réalisatrice.

"Belle, Bonne, Sage"

Mi-janvier, elle organise un casting pour son court métrage de fin d'études d'une vingtaine de minutes intitulé "Belle, Bonne, Sage". Il raconte "le début de la chasse aux sorcières dans le Jura français à la fin d'une époque médiévale épurée et fantasmée." La chasse aux sorcières ? Elle définit son film "ni romantique, ni fantastique, plutôt un film d'initiation sur une apprentie sage-femme." Elle maîtrise le thème de la chasse aux sorcières en Franche-Comté qui s'est déroulée "sur plusieurs siècles mais surtout entre 1580 et 1620. "Mon film est féministe mais 30 % des sorciers brûlés, dans la région, étaient des hommes. Il reste quand même 70 % de femmes."

Le tournage se déroulera dans le Jura

Première étape jurassienne : le casting. Il aura lieu à Lons-le-Saunier (lieu précis encore à déterminer avec la mairie) les 12, 13 et 14 janvier. Sont recherchés : Granda, sèche et énergique, 10 - 13 ans environ, capable de pleurer, Adrienne, 20/30 ans, Barbeline, 45 ans, Jacquette, 40/50 ans, Jeanne, très belle, la quarantaine, Loup, 16/17 ans, Marcelin, 15/16 ans, Bénigne, 7-9 ans, la sœur ado de Bénigne, Magdelaine, 70 ans, le Bailli, entre 50 et 65 ans (avec une forme d'autorité vacillante) et une assemblée de femmes. Anne-Sophie Bailly tient à préciser qu'une personne a été spécialement embauchée pour faire respecter les mesures barrières et ainsi protéger tout le monde, et surtout les personnes les plus fragiles.

Une équipe de 28 personnes travaillera sur ce film qui bénéficie d'un budget important pour un projet de fin d'études. Mais l'étudiante cherche, non seulement ses figurants, mais aussi des mécènes privés pour financer ce film...

Le tournage se déroulera uniquement dans le Jura, principalement à Conliège, Charézier et Lons-le-Saunier entre le 9 et le 19 février 2021.

A noter : pour les figurants, et surtout figurantes, pas de cheveux décolorés ou mêchés ! Forcément au moyen-âge, même épuré et fantasmé, tous ces artifices n'étaient pas encore inventés. A moins, que, avec des plantes... mais c'est une autre histoire...

 

 

Si vous êtes intéressé, voici ce que dit Anne-Sophie Bailly :"N'hésitez pas à nous joindre pour plus d'informations, et à envoyer une photo, ou une vidéo pour vous présenter, avec le nom du personnage auquel vous pensez correspondre ou "FIGURATION" en objet à cette adresse mail : bellebonnesage@gmail.com)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
éducation société cinéma culture histoire