Sécheresse : un an après, l'état de catastrophe naturelle reconnu pour 136 communes dans le Jura

La sécheresse avait déjà sévi en 2022 en Franche-Comté. L'état de catastrophe naturelle a été reconnu pour 136 communes dans le Jura. Les sinistrés disposent de 30 jours pour prévenir leur assurance et obtenir une indemnisation.

Les épisodes de canicule de cet été ne doivent pas faire oublier que la sécheresse a également fait des dégâts l'an passé en Franche-Comté. Un an après, l'arrêté a été enfin publié ce vendredi 8 septembre 2023 au journal officiel : l'état de catastrophe naturelle a été reconnu pour 136 communes du Jura pour tous les dommages causés par les mouvements de terrain différentiels consécutifs à la sécheresse et à la réhydratation des sols. La préfecture en publie la liste sur son site.

Dans un communiqué, les services de l'Etat indiquent qu'un message a été aussitôt adressé aux communes en question pour les informer "de la démarche à suivre et de la nécessité de procéder à l’information rapide des administrés concernés."

30 jours pour déclarer le sinistre

Tous les sinistrés disposent maintenant d'un délai de 30 jours, et non plus 10 jours comme auparavant, à compter du 8 septembre pour déposer leur dossier auprès de leurs compagnies d'assurances pour estimer leur préjudice et obtenir une indemnisation des pertes..

La préfecture du Jura rappele que 159 communes au total avaient déposé une demande de reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour la sécheresse 2022. Elle tient à préciser que "les dossiers des 23 autres communes ont été étudiés dans d’autres commissions interministérielles nationales. Les arrêtés les concernant devraient être publiés de manière échelonnée dans les prochaines semaines."

L'actualité "Météo" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Bourgogne-Franche-Comté
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité