TOURISME. La fréquentation à la Maison de la Vache qui rit bat son plein

durée de la vidéo : 00h01mn39s
Petits et grands viennent à la Maison de la Vache qui rit pour découvrir tous ses secrets de fabrication et tout savoir sur son histoire. ©France télévisions

Souvenirs d'enfance ou découverte récente, la Vache qui rit est consommée dans plus de 120 pays. Pour découvrir l'histoire et les secrets de fabrication du fromage triangulaire, rendez-vous à la Maison de la Vache qui rit, à Lons-le-Saunier.

Vous mangez de la vache qui rit, mais savez-vous comment elle est fabriquée ? La réponse à cette question se trouve à la Maison de la vache qui rit, à Lons-le-Saunier.

Souvenir d’enfance ou plaisir quotidien, le petit fromage parle à tout le monde. À tel point que cet été, le musée attire de nombreux férues du fromage triangulaire. "On a beaucoup de visiteurs qui viennent, près de 10 000 sur le mois de juillet. Ce qui explique ce succès, c’est le fait que le musée soit convivial et familial, avec une programmation riche et innovante", explique Célia Antoine.

Plus de 27 % de fréquentation en juillet

Si la Vache qui rit a fêté ses 100 ans en 2021, le musée, lui, n’a ouvert ses portes qu’en 2009. La fréquentation du lieu a augmenté de 27 % par rapport au mois de juillet de l’année dernière. Dans cette maison, on y apprend l’histoire et la fabrication du fromage de façon ludique et pédagogique. Une famille, en vacances dans le coin et originaire des Pays-Bas, est venu en apprendre sur ce fromage à tartiner. "Hier, nous avons acheté de la Vache qui rit pour la première fois et on s’est dit que ça serait sympa de faire un tour au musée", explique la mère.

Le petit fromage iconique est consommé dans plus de 120 pays, répartis sur les cinq continents. Si le musée attire les gens du monde entier, les habitants de Lons-le-Saunier, ville où est fabriqué le fromage, y viennent aussi. "La Vache qui rit, c’est un incontournable de la maison et on a découvert comment c’est fabriqué, c’est très intéressant", raconte une mère de famille.

Le musée attend 1 000 visiteurs quotidiens pour ce mois d’aout. Une visite indispensable pour comprendre pourquoi la Vache qui rit, rit.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité