VIDÉO. "À 85 ans, danser en discothèque !", ces résidents d'Ehpad enflamment le dance-floor

Mercredi 31 janvier 2024, la discothèque L'Empire de Courlaoux (Jura) a ouvert ses portes à plusieurs dizaines de personnes âgées venues de plusieurs établissements d'hébergements pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) du secteur. Une initiative insolite et émouvante !

La fièvre du mercredi après-midi. Le 31 janvier 2024, la discothèque "L'Empire", située à Courlaoux, près de Lons-le-Saunier (Jura) était privatisée par un public bien particulier... les résidents de plusieurs Ehpad du département !

Eh oui, on peut être octogénaire, voire dépasser les 90 ans, et aimer enflammer la piste de danse. À 14 h 30, des dizaines de personnes âgées sont ainsi arrivées en minibus devant les portes de la boîte de nuit. Avec excitation, et envie. "On vient se distraire un petit peu" confie Nicole, l'œil pétillant, à nos journalistes Jean-Luc Gantner et Florence Petit. "C'est agréable, à 85 ans, de se retrouver devant une discothèque. On ne pensait pas y venir un jour à cet âge-là".

Du monde sur la piste

Les portes s'ouvrent. Les seniors investissent les banquettes, les lumières et les stroboscopes colorent les lieux, la musique jaillit et la piste se remplit. Ici, pas de David Guetta, la playlist tire plus sur les années 70-80 avec Claude François ou encore Indochine. Des moments de joie, mais également forts en émotions. "Le fait d'être ici... J'en pleure un peu" confie Michel, 88 ans.

À son bras, sa compagne Bérangère, 88 ans, collier de fleurs autour du cou. "C'est le bonheur, on adore la danse" confie-t-elle. "Avant, j'ai fait beaucoup de danse. Et avec Michel, on partage cette passion depuis 17 ans. On s'est construit comme ça. C'est beaucoup d'émotions".

Venir ici à notre âge, c'est rare. Depuis le Covid, on ne sort plus trop. Donc, on a profité de l'occasion. Ça nous rajeunit.

Bérangère,

88 ans

Une initiative portée par la ville de Lons-le-Saunier. "C'est la première fois qu'on fait cela" confie Benjamin Meunier, responsable animation du pôle ontologique de la commune. "Le but, c'est de partager un moment tous ensemble. On sort des structures pour aller dans une boîte de nuit, lieu où la plupart ne sont plus entrés depuis des années, voire jamais".

Ils sont comme nous autres, sauf qu'ils ont passé un certain âge. Danser en boîte de nuit, c'étaient les premiers à nous dire oui, et à vouloir organiser cela. On montre aussi qu'il n'y a pas que du mal dans les Ehpad.

Benjamin Meunier,

responsable animation du pôle ontologique de Lons-le-Saunier

Le responsable de L'Empire, Nico Oliva, est aux platines. "Je ne m'imaginais pas qu'ils allaient danser autant" s'amuse-t-il. "C'est un public qui ne vient pas souvent en discothèque. Ça fait plaisir de les voir. C'est une grande bande de jeunes". Une petite bande venue "guincher" comme au bon vieux temps, et qui pourrait bien prendre goût à la goguette. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité