VIDEO. Coronavirus Covid-19 : un dépistage massif dans un quartier de Lons-le-Saunier

Ce jeudi 4 juin, l'Agence Régionale de Santé de Bourgogne Franche-Comté organisait un dépistage massif dans le quartier de la Marjorie. Une opération qui a attiré les Lédoniens qui voulaient savoir s'ils ont le virus Covid-19.

© Hugues Perret - France Télévisions

Des tests PCR. Ce bâton qu'on introduit dans le nez. Ce jeudi à la Maison Commune, les habitants du quartier mais pas seulement sont venus en nombre. 70 tests rien que dans la matinée. Des tests virologiques pour une majeure partie, quelques tests sérologiques pour savoir si on a été en contact avec le virus, ont été réalisés sur prescription médicale.

« Je suis une personne à risque, je suis venu pour voir si j’ai le truc. C’est mon médecin qui m’a dit de venir » confie un homme.
« Moi je pense ne pas l’avoir, si je viens, c’est plus pour me sécuriser » confie un autre.
Pour cette dame venue en voisine, autant savoir. « Je pense que je n’ai pas le coronavirus, mais comme on est jamais certain… » dit-elle.

© Hugues Perret - France Télévisions

Des tests dans un quartier prioritaire

L’ARS a travaillé avec la ville. Des élèves de l’école d’infirmière et La Croix Rouge ont réalisé ces tests toute la journée dans ce quartier dit prioritaire. « On ne voulait pas stigmatiser non plus ce quartier. Ce quartier est dense, ce n’est pas un public ici qui va potentiellement aux soins. Et on a un retrait social qui est du au Covid » explique Didier-Pier Florentin, délégué départemental de l'ARS.


L’objectif de ces tests de dépistage en nombre est de savoir si le virus circule toujours. « Pour l’ARS c’est un instantané, cela permet de voir quelques traces d’un cluster potentiel » ajoute le délégué de l’ARS.

 

© Hugues Perret - France Télévisions

 

Repérer un éventuel cluster ou foyer de contamination


Parmi les personnes venues se faire tester, beaucoup de personnes d’un certain âge, mais aussi des jeunes. « Des jeunes qui sont inquiets car ils ont joué au foot ensemble » nous dit Didier-Pier Florentin.

Ces tests étaient gratuits. L’ARS va proposer ce type d’opération à une ville par département. A ce jour dans le Jura, le virus ne circule plus énormément. « Aujourd’hui, dans le Jura on a 23 personnes testés positives, nous avons du tracer 160 à 180  personnes » explique le délégué de l’Agence Régionale de Santé. Quand une personne a un test positif, les agents de la caisse primaire d’assurance maladie préviennent les personnes avec qui le malade a été en contact rapproché. Ces personnes sont invitées à contacter leur médecin, à se dépister, et à s’isoler si elles sont porteuses du virus. Une façon de rompre au plus vite les risques de contamination.

C’est le laboratoire de Lons-le-Saunier Médilys qui réalise la lecture des tests réalisé à la Marjorie. Les Jurassiens venus se faire dépister auront le résultat en quelques heures.

Le Jura pourtant en rouge sur la carte du confinement a été le département de Franche-Comté le moins touché par l’épidémie. Avec en date du 31 mai, 61 morts au total et peu de personnes dans le service de réanimation. Au plus fort de l’épidémie, 18 lits de réanimation ont été occupés dans le département du Jura.

Lons-le-Saunier : l'Agence Régionale de Santé organise un dépistage massif du Covid

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus santé société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter