Cet article date de plus de 9 ans

Manifestation des opposants à la prison du coeur

Des gardiens de prisons et des habitants de Saint-Julien ont défilé dans les rues de Lons-le-Saunier.
video title

Lons : manifestation contre la prison du coeur

C'est la première vraie mobilisation contre le projet de prison de Saint-Julien-sur-Suran dans le Jura. Agents de l'administration pénitentiaire et habitants du canton se sont associés pour déambuler dans les rues de Lons le Saunier.

Nouvelle épisode pour ce projet de prison du coeur initié par Pierre Botton. Vendredi après-midi, près de 250 agents de l'administration pénitentiaire et des habitants du canton de Saint-Julien-sur-Suran ont manifesté dans les rues de la capitale du Jura.

Au cours de leur première halte au conseil général du Jura, ils ont été accueillis par les élus de la majorité (contre le projet). Ensuite, ils ont continué leur déambulation au centre de la ville, en passant devant la préfecture, jusqu'à l'hôtel de ville.

Le syndicat UFAP/UNSA dénoncent le projet "farfelu et inacceptable" qui selon eux menacent leurs emplois. Quant aux habitants du canton présents, ils estiment que le canton tout entier devrait être consulté. Ce projet leur fait peur et n'amènera rien, selon eux, pour revitaliser le secteur.

Ils estiment aussi qu'ils n'ont pas été respectés dans leur choix. Le 11 mars dernier 54% de la population de Saint-Julien-sur-Suran votait contre le projet. Deux jours plus tard le conseil municipal votait la poursuite du projet.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
prison emploi