replay

VIDEO. Aline partage sa passion pour les chevaux et le ski joëring

Activité d’hiver peu connue, le ski joëring est une discipline accessible où un cavalier tracte derrière lui un skieur. Une façon douce et originale de découvrir le Jura.

C’est à Longchaumois dans le Jura, que notre petite équipe de l’émission " En Terre Animale" est partie à la rencontre d'Aline Marlière, la propriétaire de la ferme équestre de la Pelaisse

À notre arrivée, Aline est déjà au pré près de ses chevaux. En dépit du manque de neige, la température est quand même bien fraîche, avec un petit cinq degrés affiché au thermomètre. Loin d’être anecdotique, cette information est capitale pour la propriétaire des chevaux, car les animaux vivent au pré toute l’année. Et quand les températures baissent sous les cinq degrés, le confort des animaux diminue.

Quand des températures inférieures à cinq degrés sont annoncées, j’habille tous mes chevaux avec des couvertures et des protège-cou, c’est important pour leur confort.

Aline Marlière, propriétaire de la ferme équestre de la Pelaisse

Pour Aline, il est aussi important de laisser les chevaux au pré, car c’est selon elle le mode de vie qui leur correspond le mieux. Les chevaux sont des animaux qui sont imposants et qui ont besoin d’être constamment en mouvement pour activer leur circulation sanguine.

Autre méthode pour avoir des chevaux en bonne santé : l’exercice. Et à la ferme de la Pelaisse Aline pratique le ski joëring. Elle me propose donc de chausser les skis et de me tracter derrière son cheval. Une expérience atypique et étonnante. Il n’y a dans l’exercice, rien d’effrayant, mais tenir la tension dans la corde qui vous lie au cheval n’est pas chose facile. Au trot et au galop, en montée, c’est assez simple, car la traction est importante et la corde reste ainsi bien tendue.

Par contre, en descente et lorsque le cheval ralenti, il faut être très vigilant et expert en chasse-neige. Le problème vient du fait que le skieur va alors plus vite que le cheval, et si vous ne freinez pas, vous aurez rapidement l’occasion de faire connaissance avec l’arrière-train de l’équidé.

Grazia c’est justement le nom du cheval monté par Aline. Une jument qu’elle me propose ensuite de monter. De façon à voir comme cela se passe lorsque l’on est sur le cheval avec un skieur derrière.
De douces sensations d’enfance réapparaissent. Le plaisir de l’équitation que j’ai pratiqué plus jeune revient vite. Mais il y a un danger : prendre trop de plaisir dans ces balades en forêt et dans la neige et oublier qu’il y a quelqu’un derrière. Une fois cette précaution apportée, le plaisir est grand, de partager avec autrui la puissance et la vitesse du cheval. Le plaisir du cavalier et du skieur sont différents et complémentaires et tous les deux comptent avec un petit désagrément : en cas de chute, le cavalier tombe de plus haut, tandis qu’au galop le skieur reçoit sur lui toute la neige envoyée par le cheval. 
Un bon moment de détente et de franches rigolades, au contact des animaux et de la nature.

Reportage complet à découvrir ce dimanche 21 mai dans l’émission "  En terre animale " à 10h40 sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté avec Franck Menestret et Muffin, sa chienne, équipée d’une caméra embarquée.
Disponible en avant-première dès le samedi 20 mai sur France.tv.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité