Cet article date de plus de 5 ans

L'association ATD Quart Monde invite les internautes à faire la "grève du chômage"

ATD Quart Monde incite les internautes à faire la "grève du chômage" sur les réseaux sociaux jeudi 15 octobre 2015. Parallèlement, des actions se dérouleront sur le terrain dans plusieurs départements, dont celui de la Nièvre.
ATD Quart Monde incite les internautes à faire la "grève du chômage" sur les réseaux sociaux jeudi 15 octobre 2015.
ATD Quart Monde incite les internautes à faire la "grève du chômage" sur les réseaux sociaux jeudi 15 octobre 2015.

C’est quoi la "grève du chômage" ?

ATD Quart Monde veut penser et agir autrement contre la misère. Pour l’association, la lutte contre la misère est une lutte pour les droits de l’homme. Ici, l’idée est de proposer aux internautes de se mobiliser contre le chômage de longue durée.

"De la même manière que des salariés mécontents de leurs conditions de travail cessent leur activité, des citoyens qui protestent contre la privation d’emploi entament une grève du chômage", explique ATD Quart Monde.



Comment faire la "grève du chômage" ?

"Soutenir la grève du chômage c’est facile et ça ne vous coûtera que 5 minutes de votre temps", assure l’association. Elle propose aux internautes d’agir sur les réseaux sociaux. Il leur suffit de :



Quelles sont les actions prévues sur le terrain ?

Parallèlement, dans des communes de la Nièvre, des Deux-Sèvres, d'Ille-et-Vilaine et de la Meurthe-et-Moselle, chacun pourra se mettre au travail "autour de piquets de grève conviviaux" en présence des députés des territoires impliqués. Au programme, terrassement d'un village néolithique, ramassage de recyclables, création d'un jardin partagé ou encore d'un circuit touristique.

Dans la Nièvre, à Prémery, une partie des locaux d’une usine désaffectée sera remise en état pour aménager la première entreprise conventionnée du territoire.

Cette mobilisation a pour but de mettre en avant la proposition de loi d'expérimentation "Territoires zéro chômeur de longue durée", portée par le député PS de Côte-d'Or Laurent Grandguillaume.
Ce texte doit être examinée par la commission des affaires sociales de l'Assemblée nationale lundi 23 novembre.

Reportage de Cécile Claveaux et Régis Guillon avec
durée de la vidéo: 01 min 33
Nièvre : les chômeurs de Prémery font grève !



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie laurent grandguillaume politique