La Bourgogne se mobilise et rend hommage aux victimes des attentats de Paris

Dans toute la région, des rassemblements spontanés ou organisés permettent aux Bourguignons de rendre hommage aux victimes des attaques de ce vendredi soir 13 novembre à Paris.

Après les attaques qui ont entraîné la mort de 130 morts et plus de 300 blessés, les manifestations se multiplient pour rendre hommage aux victimes.

Aujourd’hui, plusieurs manifestations sont prévues


Dijon
Ce dimanche 15 novembre, une messe en la cathédrale Saint-bénigne a eu lieu, menée par l’archevêque Roland Minnerath. C'était une messe de recueillement en mémoire des victimes de ces attaques de Paris de vendredi soir 13 novembre. Elle a été l’occasion pour de nombreux paroissiens de prier pour les victimes et de se sentir ensembles, unis dans ces moments difficiles. Dans son homélie, l’archevêque a condamné fermement ces actes terroristes et expliqué que « le chemin n’est pas celui de la soumission à une opération de terreur ».
 

©France 3 Bourgogne



Autre manifestation prévue à Dijon : un rassemblement citoyen place Darcy à 14h.

Le reportage de Yoann Etienne, Jean-Louis Saintain et Gabrielle Guillot ©France 3 Bourgogne


Autun
Le maire d'Autun, Rémy Rebeyrotte (divers gauche), a appelé également ses concitoyens à manifester dimanche 15 novembre à midi devant l’hôtel de ville.  Pour lui, c’est « l'occasion de rappeler que la défense de nos valeurs humaines, républicaines et démocratiques est un combat (…)jamais nous n'accepterons de plier l'échine devant la terreur et l'abjection. Notre coeur est profondément meurtri mais notre volonté doit, plus que jamais, rester ferme, pour l'avenir de nos enfants".  Les Petits Chanteurs à la Croix de Bois y ont interprété la Marseillaise.
 

Demain lundi 16 novembre, plusieurs manifestations sont prévues 


Auxerre : La municipalité appelle à un rassemblement lundi 16 novembre à midi devant la mairie, au moment où aura lieu la minute de silence en hommage aux victimes. Ce dimanche, beaucoup de croyants ont assisté à la messe en la cathédrale.
 

©France 3 Bourgogne



Dijon : une minute de silence sera observée à midi place de la République en mémoire des victimes et pour réaffirmer les valeurs de la République

Quetigny (Côte-d’Or) :  le maire de la commune invite les habitants  à se rassembler à midi à la mairie pour observer une minute de silence et " rendre un vibrant hommage à l’ensemble des nombreuses victimes de ces attentats barbares intolérables [...] et saluer l’engagement des forces de l’ordre et des services de secours qui font preuve d’un courage, d’un professionnalisme et d’un dévouement exemplaires".
 

Dès samedi, des hommages organisés ou spontanés ont également eu lieu


Seurre (Côte-d’Or) : samedi soir, spontanément des habitants de cette petite commune au sud-est de Dijon se sont retrouvés pour rendre hommage aux victimes.

Le Creusot (Saône-et-Loire) : 300 personnes environ ont répondu à  l’appel du maire à manifester ce samedi 14 novembre vers midi devant l’hôtel de ville. Dans un communiqué, André Billardon  a justifié ce rassemblement par « l’horreur s’est abattue sur Paris. Des barbares ont frappé pour déstabiliser notre nation et la démocratie. C’est uni qu’il convient de répondre à de tels actes. »  Les drapeaux ont été mis en berne, les enfants ont apportés des dessins. 2 jeunes femmes de la commune ont été tuées dans ces attaques.
A la suite des attaques de Paris, la ville du Creusot a tenu à se retrouver devant l'Hôtel de ville. 300 personnes étaient présentes. Le reportage de Fanny Borius, Sylvie Françoise et Cécile Frèrebeau avec Myriam, Gregorian, brigitte, Marie-Charlène, animatrice du cours de danse de l'association "Cé Ma Passion" et André Billardon, maire du Creusot (PS) ©France 3 Bourgogne


Chalon-sur-Saône : 200 personnes se sont rassemblées samedi midi pour un hommage silencieux aux victimes des attentats. Un registre est déposé depuis la mi-journée sur les marches de la mairie. Les Chalonnais peuvent apporter jusqu’à ce soir leur message de solidarité. A partir de lundi, le registre sera dans le hall de l'hôtel de ville. Les Chalonnais sont également invités à déposer fleurs et bougies sur les marches de la mairie.




Joigny : Dans l’Yonne, à Joigny, un rassemblement a été organisé samedi midi, devant la mairie. Une manifestation lancé par le maire Bernard Moraine « pour défendre les valeurs de la République dans la démocratie, pour que vive la France ».


Les réactions dans l'Yonne au lendemain des attaques de Paris. Le reportage de Tania Gomes, Jean-François Guilmard et Gabrielle Guillot avec des habitants, Bernard Moraine, maire de Joigny et le Colonel Pascal Belhache, directeur départemental des pompiers de l'Yonne ©France 3 Bourgogne

 

 Dijon : A Dijon, un mémorial improvisé a été installé au centre-ville. Une manifestation spontanée a eu lieu samedi après-midi grâce à des élèves de l'école de commerce de Dijon. L'hôtel de la Cloche, illuminé chaque soir, a pris ce samedi soir les couleurs du drapeau français. 




A Dijon, la fréquentation au centre-ville était sensiblement identique à celle d'un samedi ordinaire. Pourtant, beaucoup d’habitants semblaient avoir la tête ailleurs. Drapeaux en berne, mémorial improvisé...Quelques signes dans les rues rendent hommage aux victimes des attentats parisiens. Le reportage de Sylvain Bouillot, Yoann Etienne et Sophie Rethore avec Élise, étudiante à l'ESC de Dijon ©France 3 Bourgogne

 

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité