Le taux d'incidence de l'épidémie de Covid-19 poursuit sa hausse en Bourgogne-Franche-Comté

En une semaine, le taux d'incidence de l'épidémie de Covid-19 en Bourgogne-Franche-Comté est passé de 300 à 360. L'Agence régionale de santé appelle à "ne pas céder au découragement" et à "rester mobilisés en respectant les gestes barrières".

 Une pharmacienne effectue un test antigénique. (archives)
Une pharmacienne effectue un test antigénique. (archives) © Lionel VADAM / MAXPPP

"L’incidence de l’épidémie a continué de progresser sur la période du 6 au 12 avril en Bourgogne-Franche-Comté où elle est désormais supérieure à 360", note l'Agence régionale de santé (ARS) de Bourgogne-Franche-Comté dans un communiqué daté du 16 avril 2021. Une semaine plus tôt, cet indicateur qui mesure le nombre de cas positifs au Covid-19 pour 100 000 habitants était autour de 300 dans notre région.

Les variations brutales des derniers jours sont à mettre sur le compte du jour férié du 5 avril, jour pendant lequel très peu de tests ont été réalisés, entraînant des résultats atypiques pour le calcul des moyennes sur sept jours du taux d'incidence.

Une tension toujours forte dans les hôpitaux

Dans les hôpitaux, la semaine "est marquée par une relative stabilité des admissions mais la tension reste forte", précise l'ARS. On comptait au 16 avril 1 332 personnes hospitalisées dans notre région, dont 177 en soins critiques (réanimation ou soins intensifs). Une semaine plus tôt, il y avait 1 345 hospitalisations dont 192 en soins critiques dans les établissements de Bourgogne-Franche-Comté.

Alors que la barre symoblique de 100 000 morts du Covid-19 a été franchie au niveau national, "depuis mars 2020, 4 350 personnes sont décédées dans les établissements de santé, 2 271 décès étant recensés dans les établissements médico-sociaux de la région", rappelle l'Agence régionale de santé.

Plus de 500 000 personnes primo-vaccinées

Du côté des nouvelles plus positives, on peut noter que la campagne de vaccination a dépassé les 500 000 premières injections en Bourgogne-Franche-Comté au cours de la semaine écoulée. On compte également plus de 200 000 deuxièmes doses. "Plus de 70 % des personnes âgées de 75 ans et plus sont désormais vaccinées", se satisfait par ailleurs l'ARS.

Malgré la lassitude qui s’exprime légitimement, il convient de ne pas céder au découragement, car l’engagement de chacun est décisif pour mettre un terme à l’épidémie.

Agence régionale de santé

La campagne de vaccination est ouverte depuis cette semaine aux personnes de 55 ans et plus. Nous vous proposons de vérifier en quelques clics ci-dessous quand et avec quel vaccin vous pourrez vous faire vacciner, selon votre âge et votre état de santé :

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société vaccins - covid-19