Les compétences des régions vont-elles être étendues ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par C.T. avec AFP

François Hollande s'est dit "prêt à modifier la loi si nécessaire" pour "étendre les compétences des régions" sur la formation et l'apprentissage, au coeur de son plan d'urgence pour l'emploi présenté ce lundi 18 janvier.

"Je sais que les présidents des régions souhaitent faire des propositions, voire expérimenter de nouveaux dispositifs", a déclaré François Hollande, lors de ses voeux devant le Conseil économique et social et environnemental (Cese).

"Le gouvernement est prêt à faciliter toutes les expérimentations possibles, et même à modifier la loi si c'est nécessaire pour étendre les compétences de ces grandes collectivités", a poursuivi le chef de l'Etat.

Il a rappelé que les nouvelles grandes régions comme la Bourgogne-Franche-Comté, dont les exécutifs issus des élections régionales de décembre sont en place depuis le 1er janvier, disposent de "compétences importantes" en matière de formation et d'apprentissage.

"Je sais aussi, en matière d'apprentissage, l'effort que font les régions, et des propositions ont été faites pour améliorer le système de transport et de logement des apprentis. Nous saurons également accompagner ce processus", a-t-il poursuivi. "Au début du mois de février, je réunirai avec le Premier ministre, Manuel Valls, les présidents de région, les acteurs sociaux, les préfets et le service public de l'emploi pour convenir des modalités pratiques de cette mobilisation. 500.000 formations en 2016", a précisé le chef de l'Etat.

Marie-Guite Dufay déjà intéressée ?


La semaine passée, la nouvelle présidente de la région Bourgogne-Franche-Comté, Marie-Guite Dufay avait fait des propositions dans ce sens au Premier Ministre, Manuel Valls. Elle a proposé d'expérimenter dans la région des dispositifs innovants en matière d'apprentissage, d'orientation et de sécurisation des parcours professionnels, en reculant par exemple l'âge limite des apprentis de 25 à 30 ans".

La loi NOTRe (Nouvelle organisation du territoire de la République) de juillet 2015 a renforcé le pouvoir des régions, notamment en matière économique, au détriment des autres collectivités territoriales. Les régions jouent désormais un rôle de premier plan dans la formation professionnelle (apprentissage, reconversion), elles s'occupent de la formation des chômeurs, des travailleurs sociaux et des professions paramédicales.