Levothyrox : 9.000 patients ont signalé des effets indésirables dont des Bourguignons

Ce lundi 11 septembre 2017, la ministre de la Santé Agnès Buzyn a fait état de 9.000 signalements d'effets indésirables par les patients prenant du Levothyrox. La nouvelle formule de ce médicament pour la thyroïde fait de nombreux mécontents. Parmi lesquels, on trouve des Bourguignons.


La ministre de la Santé parle de 9.000 signalements

Les conclusions de l'enquête de pharmacovigilance seront publiées en octobre prochain. Mais, dès aujourd'hui chez nos confères de RTL, la ministre de la Santé a dressé son bilan des patients se plaignant des effets indésirables provoqués par la nouvelle formule du Levothyrox. "Si l'on regarde les enquêtes de pharmacovigilance et ce qui remonte du terrain, nous sommes à 9.000 signalements sur les trois millions de personnes", a affirmé Agnès Buzyn.


"Il n'y a pas de fraude, il n'y a pas de complot, il n'y a pas d'erreur, il y a eu un problème d'information des malades. Beaucoup de ses effets secondaires sont liés à des difficultés à redoser correctement le Levothyrox, mais ils s'estompent quand on arrive à bien doser le traitement", a expliqué la ministre au micro de RTL.


Crampes, maux de tête, vertiges, perte de cheveux

Ce médicament est prescrit aux patients qui ont subi une ablation de la thyroïde. La nouvelle formule du Levothyrox a été mise sur le marché fin mars. Depuis, des malades se plaignent de crampes, maux de tête, vertiges ou de perte de cheveux. "C'est une urgence sanitaire", assurent les patients mécontents de la nouvelle formule. Ils rejettent les discours rassurants des autorités de santé et souhaitent que l'ancienne formule soit mise à disposition. Le ministère et le laboratoire ont exclu cette hypothèse. En fin de semaine dernière, des patients de l'Association française des malades de la thyroïde (AFMT) ont annoncé leur intention de porter plainte contre les autorités sanitaires et le laboratoire Merck Serono.


L'exemple de Loïc : il vit un calvaire


Des Bourguignons sont concernés par ces effets indésirables. Loïc Dalier a tenu à témoigner du calvaire qu'il vit depuis mai dernier et la prise de la nouvelle version du Levothyrox. Ce Côte-d'orien de 37 ans, brancardier de métier, a des maux de tête et des vertiges très handicapants. Il ne peut plus travailler. Il a pris 7 kilos en quatre mois et constate une forte chute de cheveux. Pour lui, le coupable de ses maux est tout trouvé : la nouvelle formule du Levothyrox qui lui pourrit la vie !

« J’ai mal partout, aux articulations, à la tête. J’ai la nausée. Je ne dors plus. Je suis très fatigué. Je n’ai envie de rien. Depuis le mois de mai, voilà tous les symptômes qui me gâchent la vie. Il y a peu, mon médecin m’a prescrit un bilan sanguin. Je suis en hyperthyroïdie. Le labo qualifie de ''période de transition'' la période que je traverse. Mais depuis le mois de mai, c'est une "transition" un peu longue », déplore Loïc Dalier.


Le reportage d'E. Bezin et T. Pfeiffer avec :
  • Loïc Dalier, patient sous Levothyrox
  • Laëtitia Dalier, épouse de Loïc
Des Bourguignons sont concernés par les effets indésirables de la nouvelle formule du Levothyrox. Loïc Dalier a tenu à témoigner du calvaire qu'il vit depuis mai dernier et le changement du médicament.

 

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité