Littérature jeunesse : entre thriller et fantastique, les romans pour ados s'attaquent à tous les sujets délicats

Publié le

Comment parler de la solitude, du deuil, des secrets de famille sans saouler les ados ? Reprendre la recette des contes d'autrefois. Entre thriller et fantastique, voici 3 idées de roman jeunesse à partir de 12 ans.

Chronique du 7 octobre 2021

Pas question d’ennuyer les ados avec des sujets prises de tête.

Les auteurs dont je vais vous parler ont choisi de reprendre les astuces des conteurs d'autrefois pour signer des romans passionnants : une dose de fantastique et un soupçon de thriller, le tour est joué.

La-gueule-du-loup

de Eric Pessan

L’école des loisirs, Collection Médium +

A partir de 12 ans

La-gueule-du-loup, c’est le nom du lieu-dit en pleine forêt où nos trois héros se précipitent lorsque le confinement est annoncé.

Jo, son petit frère Nono et leur mère quittent Nantes, persuadés que le grand air leur fera du bien.

Mais rien ne se passe comme prévu : il n’y a pas de réseau et l’adolescente de 16 ans ne peut ni communiquer avec ses amis, ni faire son travail à distance.

Des bruits bizarres et des phénomènes étranges se produisent dans l’ancienne maison de ses grands-parents. Y a-t-il un intrus ? un loup ?  

Même les longues courses en forêt et les poèmes qu'elle décide d'écrire en guise de journal de bord ne calment pas Jo.

Entre thriller et roman fantastique,  le roman de Eric Pessan évoque toutes nos peurs contemporaines : la maladie, le mal-être adolescent, l’isolement, les secrets de famille grâce au questionnement de l’héroïne qu'il masque derrière la figure menaçante du loup.

L’atmosphère fantastique qui nimbe le roman et le loup qui rode à chaque page tiennent le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. Ce n'est qu'à la toute fin que le lecteur apprendra ce qui se trame dans cette obscure maison au mileu des bois. Il pourra enfin s'échapper de La-geule-du-loup.

Les mots fantômes

de David Moitet

Editions Didier Jeunesse

A partir de 13 ans

 

Eliott rentre du parc avec sa petite sœur et trouve sa mère morte alors qu’il l’avait quittée en train de préparer des cookies. La police conclut au suicide mais il n’y croit pas.

L'adolescent va traverser de nombreuses épreuves qui vont lui permettre de faire le deuil. Il se retrouve interné en hôpital psychiatrique suite à une bouffée de violence. Il y fait la connaissance de Lilas, une fille est dans son lycée connue pour être victime d’hallucinations.

Lorsque Lilas comprend que la mère d’Eliot lui est apparue, les deux adolescents sympathisent et décident de mener l’enquête ensemble pour savoir pourquoi cette dernière est morte.

Dans ce roman d'apprentissage aux frontières du polar et du paranormal, le lecteur partage toutes les interrogations existentielles du héros sur le deuil, le harcèlement, la maladie psychique et les secrets de famille.

David Moitet signe ici un roman très différent de ses précédentes oeuvres de science-fiction (Les mondes de l'Alliance, New earth project). Il questionne les relations humaines dans ce qu'elles ont de plus intimes et permettra aux adolescents de comprendre que certains suejts sont aussi douloureux pour eux que pour leurs parents. 

 

L’attrape-malheur

de Fabrice Hadjadj, Illustrastions de Tom Tirabosco

Editions La Joie de lire

A partir de 14 ans

L'attrape-malheur est une trilogie dont il est déjà sorti deux tomes : Entre la meule et les couteaux et Des forêts aux foreuses.

Cette série explore la complexité des rapports humains, grâce à un héros au pouvoir incroyable : Jakob Traum est un simple fils de meunier mais son corps se régénère après la moindre blessure, même celles qui aurait dû le tuer.

La situation empire lorsque Jakob découvre qu’il peut guérir ceux qu’il aime en prenant sur lui leurs blessures. Pour lui sauver la vie, les parents de Jakob décident de lui forger un cœur de pierre et le privent de toute affection. Plus question qu’il aime sous peine d’en mourir…

L’idée de Fabrice Hadjadj est lumineuse car le jeune attrape-malheur se retrouve dans une situation impossible : la crainte de la mort et les vertiges de l’amour lui sont refusés.

Plus de sentiments pour pimenter sa vie… Ne lui reste que la fuite dans cet univers fantastique et ténébreux, peuplé d’êtres monstrueux, fantasques, attachants. Cet imaginaire Freaks est renforcé par les illustrations de Tom Tirabosco.

Comme dans les contes ou dans l’odyssée, le périple de Jakob semble infini : circassien, prise de guerre, rebelle. Dans le tome 2, intitulé Entre forêts et foreuses, il se retrouve mêlé à des intrigues politiques et à un triangle amoureux totalement imprévu.  

A la fois, roman d’aventure et conte philosophique, les deux tomes de L’attrape-malheur sont exaltants et épiques.

Coup de chapeau à la maison d'édition suisse La Joie de Lire dont je vous parle régulièrement. Le principal salon professionnel consacré à la littérature jeunesse qui se tient à Bologne, en Italie, a décerné à l'éditeur le titre de "BOP Winner 2021" dans la catégorie Europe, c'est-à-dire "meilleur éditeur jeunesse d'Europe en 2021".