• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

À Lons-le-Saunier, la ligne 2 du SMUR est fermée jusqu'au 2 septembre

© Philippe TRIAS / MaxPPP
© Philippe TRIAS / MaxPPP

La ligne du SMUR 2 de Lons-le-Saunier est fermée à partir de ce lundi 19 août, jusqu'au 2 septembre. Pendant deux semaines, une seule ligne reste opérationnelle.  

Par SR

Alors que la grève dans les services d'urgence français ne faiblit pas, à Lons-le-Saunier dans le Jura, la 2ème ligne de SMUR, menacée de fermeture définitive depuis 9 mois, a été fermée du 19 au 2 septembre. La raison ? Un défaut de personnel, comme le rapportent nos confrères du Progrès. Selon Yves Duffait, chef de file de la lutte pour le maintien de deux lignes de SMUR à Lons-le-Saunier, cette décision ne se justifie pas et est inédite.
"Les consignes aux habitant(e)s sont les suivantes : pas 2 situations d'urgence vitale concomitantes... S’il vous est impossible de différer votre urgence vitale, contactez l'ARS de Bourgogne-Franche-Comté et le ministère de la Santé !" ironise le compte L'inter-Urgences, collectif de paramédicaux urgentistes, sur le réseau social Twitter.
 

La ligne SMUR 2 supprimée, mais...


La ligne 2 du SMUR doit être effectivement supprimée, administrativement parlant en tout cas. Par un habile jeu de réorganisation, ses missions, elles, seront conservées. "En journée, le personnel de la ligne de Smur serait affecté aux urgences, pour en améliorer l’accueil et le traitement des patients mais, en cas de besoin, serait aussitôt réaffecté en Smur pour assurer une éventuelle deuxième sortie…" détaillent nos confrères de La Voix du Jura. 

218 services d'urgences étaient en grève en France à la mi-août, selon ce même collectif (voir la carte des services en grève). La mobilisation nationale se poursuit malgré le déblocage de 70 millions d'euros, annoncé par le gouvernement avant l'été. Pour les soignants, cela ne suffit pas à assurer un service de soins de qualité pour les Français. La ministre de la Santé promet de nouvelles mesures à la rentrée.
 
Deux minutes pour comprendre pourquoi les urgences françaises sont en grève
Réalisation : Sarah Rebouh

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Portrait : Anthéa Lamine finaliste BFC du concours de chant

Les + Lus