Luzy : polémique autour de l'accueil de migrants

Une quarantaine de demandeurs d'asile doivent arriver à Luzy, village de 2000 habitants dans la Nièvre, à partir de début novembre. Leur arrivée agite les réseaux sociaux, mais dans l'immeuble qui les accueillera, les locataires sont bien décidés à s'ouvrir à ce nouveau voisinage.

Le quartier Laffond, à Luzy
Dans une barre d'immeuble du quartier Laffond à Luzy, 45 demandeurs d'asiles seront hébergés dans les prochaines semaines.
Beaucoup de retraités, seuls, occupent encore le HLM.
L'arrivée de nouveaux habitants pose donc des questions, essentiellement de bon voisinage.

Une municipalité à l'écoute
Volontaire dans la démarche d'accueil, la municipalité tente d'apaiser les inquiétudes.
Et si deux pétitions relayées par l'extrême droite circulent sur internet, la maire, Jocelyne Guérin (PS) dénonce une récupération éloignée de l'état d'esprit des habitants.

Accueil d'urgence
Le Service d'hébergement d'urgence accueillera des familles et des personnes seules.
Ils resteront à Luzy le temps du traitement de leur demande d'asile, pris en charge par la Fédération des Oeuvres Laïques de la Nièvre.
L'association gère plusieurs autres centres dans le département, sans avoir jamais recensé d'acte de délinquance ou d'insécurité.
A Luzy, les arrivées devraient débuter début novembre et s'échelonner jusqu'à la fin de l'année.

Le reportage de Rémy Chidaine et Tania Gomès
Intervenants :
  • Bernadette Pannetier, habitante du quartier Laffond
  • Jean-Luc Gaschet, habitant du quartier Laffond
  • Jocelyne Guérin, maire de Luzy (PS)
  • Christelle Méoli, directrice du pôle Demandeurs d'asiles et réfugiés
 



 
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité