• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • ÉCONOMIE
  • DÉCOUVERTE
  • JUSTICE
  • SPORT

Sur ma route : des desserts à base de lait de jument à Trésilley

Le lait de jument est deux fois moins gras que le lait de vache.
Le lait de jument est deux fois moins gras que le lait de vache.

Fabriquer des desserts avec du lait de jument, c'est possible ! Fabienne Acosta et toute l'équipe de "Sur ma route" ont rencontré Elina et Pierre, deux producteurs de Haute-Saône qui ont fait le pari de l'alimentaire à base de lait de jument. Des produits aux vertues nutritives étonnantes.

Par Pascal Sulocha

Les savons ou les cosmétiques au de lait de jument, on connait déjà. Ce que l’on sait moins, c’est que ce lait peut aussi être transformé en produits alimentaires, et plus précisément en desserts !

C’est tout le pari de l’ENIL de Mamirolle, l’Ecole Nationale d’Industrie Laitière, qui vient de terminer une étude sur les valeurs nutritives du lait de jument lorsqu’il est transformé en produits laitiers. Pourtant, ça ne peut pas devenir du fromage, il n’y a pas assez de graisse dans ce lait, mais à la Comtoiserie, nous allons découvrir en revanche la multitude de crèmes desserts et de yaourts que l’on peut obtenir !

L'équipe de "Sur ma route" était à Trésilley, en Haute-Saône, avec Fabienne Acosta.
 
Sur ma route : des desserts à base de lait de jument à Trésilley

Sur le même sujet

Dijon : les gilets verts, des médiateurs au service des usagers

Les + Lus