Cet article date de plus de 3 ans

Mâcon : Le collège Saint-Exupéry au palmarès régional de la construction et de l'aménagement bois

Au collège Saint-Exupéry de Mâcon, l'utilisation du bois pour la réhabilitation des espaces collectifs est une véritable réussite.  Les architectes et la menuiserie qui ont conçu et réalisés les travaux ont été récompensés au palmarès du concours Franchement Bois 2017.
© France 3 Bourgogne
Organisé par Fibois Bourgogne-Franche-Comté dans le cadre du Prix National de la Construction Bois en partenariat avec France Bois Régions, le concours Franchement Bois récompense les bâtiments publics ou privés construits en France après le 1er janvier 2013 ainsi que les projets d'aménagement intérieur et extérieur en bois.  

Ne peuvent concourir que des bâtiments comportant une part significative de bois dans leur structure (colombage, poteau-poutre, ossature bois, bois massif empilé en madrier ou en rondin, structures mixtes bois-béton, etc...) 

Le concours est ouvert aux bâtiments réhabilités à condition que les travaux effectués utilisent une part importante de bois : murs, sols, plafonds, fermetures, ouvertures, agencement, mobilier, sièges, luminaires, accessoires doivent comporter au moins 50% de composants bois et dérivés.   

Ce concours met en compétition les professionnels du secteur (architectes, bureaux d'études, designers, décorateurs et architectes d'intérieur).

Sur 84 candidats inscrits à l'édition 2017,  12 ont été récompensés dans 6 catégories.  Découvrez l'ensemble des lauréats dans la brochure du concours Franchement Bois 2017 : 

Franchement Bois 2017 - Palmarès régional de la construction et de l'aménagement bois en Bourgogne-Franche-Comté

© France 3 Bourgogne

Le collège Saint Exupéry lauréat dans la catégorie Aménagement intérieur et/ou extérieur

Le collège Saint-Exupéry à Mâcon fait partie des établissements récompensés. Le concept d'aménagement du hall d'entrée en mélèze, fonctionnel et esthétique, avec ses 272 casiers scolaires a emporté l'adhésion du jury. Les deux entreprises d'architecture, Patricia Bas et Modulart architecture, ont choisi cet élément après une première visite des anciens bâtiments. 

La rénovation entière du bâtiment, avec les éléments en bois, a coûté 950.000 euros.

Reportage Romy Ho-A-Chuck - Damien Boutillet – Chantal Gavignet
Intervenants : Eric Abadie, Principal du collège Saint-Exupéry/ Vera Deligiannidis, Architecte Modulart Architecture/ Francis Fournier, Chargé d'opération au service collège Conseil départemental 71/ Jean-Philippe Bazot, Président Interprofession FIBOIS Bourgogne-Franche-Comté


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
architecture économie industrie